Chant du cauchemar
Chants du cauchemar et de la nuit.
Thomas LIGOTTI .*

Note : 4 / 5.
Noir c'est noir !
Noir comme la présentation très originale de ce livre, couverture très noire avec quelques lettres qui apparaissent ! Mais pas assez pour découvrir le titre et l’auteur.
Ce livre débute par une préface très instructive d'Anne-Sylvie Homassel, qui a également choisi, présenté et traduit ces textes. Ces quelques pages m’ont permis de découvrir cet auteur, navigant sur les mêmes rivages qu’Edgard Alan Poe et Lovecraft sans, pour l’instant, atteindre leurs notoriétés.
Titres des nouvelles :
Petits jeux. Rêve d'un mannequin. Le Chymiste. L'Art perdu du crépuscule. Dr Voke et Mr Veech. Vastarien. Nethescurial. Miss Plarr. L'Ombre au fond du monde.
Conversation dans une langue morte et Le Tsalal.

« Petits jeux ». Prenez une famille ordinaire, le père, le Docteur De Munck, son épouse Leslie et leur fille Mina. Ils résident dans une charmante ville, donc tout devrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais l'homme est médecin dans la prison et il a en ce moment à faire avec un dénommé John Doe, qui semble sorti de nulle part. Et parfois les petits jeux sont dangereux !
« Le Chymiste » ou l’art du mauvais goût pour tenter de faire du charme à une jeune fille. Il s’appelle Simon et elle… Rosemary. Et tout cela pour aller chez elle… mais pas par galanterie ! Jeune fille, méfiez-vous des produits chimiques. Une histoire très noire qui fait froid dans le dos.
« L'Art perdu du crépuscule ». Quand vous êtes né dans le cercueil de votre mère juste avant son inhumation, il n’est pas sûr que votre vie soit très agréable. Une sombre histoire de vampire en famille entre Aix en Provence et les États-Unis. Bon sang ne saurait mentir.
« Miss Plarr ». Un enfant dont la mère est, parait-il, souffrante, le père en voyage d'affaire, alors une jeune femme vient pour s'occuper de lui. Leurs relations sont ambiguës et très imbriquées, lorsque la santé de l'une se détériore celle de l'autre également.
« Le Tsalal. » qui clôt cet ouvrage est le texte, en sept chapitres, le plus long de ce recueil. Une ville, Moxton, des humains décharnés, un livre « TSALAL », un révérend et son fils, des hommes et femmes réfugiés dans une église, enfermement qui dure trop longtemps… et un squelette...
Une jeune fille Amy Locher, qui est-elle vis à vis de l'épouse de l'homme qui la reçoit en consultation dans son cabinet ? Mais que viennent faire des mannequins dans cette histoire ? Un homme se prépare pour la nuit d’Halloween... nuit d'horreur !
Des nouvelles noires et fantastiques, je reconnais que pour certaines je n’ai pas compris la finalité, mais elles sont en minorité.
J’ai beaucoup aimé par exemple : « Petits jeux » et surtout « Le Chymiste » avec ce personnage grossier à qui on a envie de donner des baffes pour lui apprendre le respect des gens et surtout des femmes. Mais les gens… il s’en fout, alors les femmes  !
Extraits :
- L'opulent silence de la pièce n'était troublé que par le bruit de ses préparatifs.
- Qui était-elle vraiment ? Gestionnaire de prêt ? Habilleuse de mannequins ? Autre chose. Autre autre chose ?
- Et voilà pour vous, Rosie, une bière, qui vient droit du comptoir. Abstenez-vous de roter et nous nous entendrons à merveille.
- Il finit par vaincre son fils à coups de menaces bizarres qui n'ont pas d'équivalent dans le langage de la méchanceté ordinaire.
- La tête de l'épouvantail était mollement penchée sur son torse, comme si quelque sommeil grotesque s'était emparé de son corps fourré de paille ; les bras étaient étendus, flasque cependant d'une manière qui évoquait une incroyable tentative d'envol.
- Je ne suis pas en train de mourir en cauchemar.
- Les couleurs éclaboussèrent les briques des bâtisses, se réfléchirent dans les vitres avec une étrange intensité. Puis le feu s'éteignit de nouveau, sa crise métamorphique accomplie.
Éditions : Dystopia Workshop (2014).
Titre original : Ces titres proviennent de plusieurs recueils.
* Nouvelles choisies, présentées et traduites de l’anglais (États-Unis) par Anne-Sylvie Homassel.