img139

Sur la ligne sombre de l'eau.
Alain LEROUX.
Note : 4 /4.
La Bretagne poétique.
Panorama de la poésie bretonne actuelle (ce recueil date de 2001)
Près de cinquante poètes répertoriés avec comme critère d’avoir publié et comme le souligne l’auteur : "Certains habitent en Bretagne, d’autres ont un certificat de naissance ou non, mais il y a toujours une racine qui rassemble".
J’avoue à ma grande honte que les seuls que je connaissais étaient Yves la Prairie (Milles et un propos d’un gardien de phare)et Youenn Gwernig "Le grand Youenn" ami de Kérouac et auteur de "La grande tribu" dont je parlerai bientôt. J’ai fait un choix arbitraire et je m’en excuse, ne pouvant pas parler de tous les textes de ce livre.
Un clin d’œil à mon ami Alain (Spirit) avec Gilles Durieux, né et habitant Ploudaniel dans le Finistère, et ami de Prévert.
Les poétesse et poètes de langue bretonne, Naïg Rozmor du Léon, Annaîg Renault qui prouve avec talent que l’on peut naître à Neuilly sur Seine et écrire en breton !
Puisse qu’il faut choisir, Gilles Baudry et son hommage à René Guy Cadou, Jean Yves Le Guen pour "Mots-poésie", Christine Guenanten, la Vannetaise. Thérèse Louet et sa charmante "Maternelle" :
-Chantent la brume des petits matins
En pensant encore et trop souvent
A l’heure des baisers des mamans…..
Un mot sur Muriel Marie et ses "Houles d’amour" et sur Malo Bouessel du Bourg dont il faudra que je relise les "Feuillets d’Irlande"
Finissons avec Sylviane Le Menn et son poème "Marée noire".
-La mer sue noire
pleure en larmes grasses
indélébiles
et l’oiseau en mourrant
pose sa patte pour signer
le poème épitaphe
qu’il ne sait pas écrire.
Editions An Amzer. (2001)