Rennes_2

900 eme !

TRINKA .
L'étonnante histoire de Rennes...*

Note : 4 / 5.
Si Rennes m'était contée.....**
Trinka continue de nous faire découvrir la Bretagne par des ouvrages mêlant histoires, anecdotes et illustrations. Après le Finistère dont j'ai déjà parlé ici (Brest même ), le Morbihan, voici Rennes, les rues , les personnages , parfois les deux, par exemple Rallier du Batty qui a donné son nom à une rue du centre ville ?
Les illustrateurs, car vu leur nombre ils sont plus fort que moi : Bélom, Bordier, Gégé, Patrick Gromy, Lefeuvre, Nono et Nouveau. Voilà je n'ai oublié personne !
Les incendies meurtriers, les épidémies de peste, les guerres et les invasions, l'histoire est souvent, mais c'est partout pareil, violente et sanglante, alors ne nous attardons pas sur ces épisodes macabres. Les seigneurs des gentilshommes ? Les ecclésiastiques des saints hommes ? Les parlementaires uniquement là pour servir ou déjà pour se servir ? Il semble que les temps ne changent guère.
Quand l'histoire rappelle le présent... de  qui Marie-Thérèse Cloitre parle-elle dans ces lignes ? :

Il s'agit d'une visite de propagande pour montrer l'intérêt que*** porte aux Bretons, illustrer les progrès apportés par le régime : la stabilité, l'ordre et des innovations....
Des sites marquants de la ville,  le Parlement brulé et reconstruit, le musée des Beaux-Arts, la piscine Saint- Georges construite en 1925 dont la mosaïque signée Isidore Odorico fait 96 mètres de long !
Il ne faut pas oublier le jardin du Thabor, où doit avoir lieu depuis plusieurs années un pique-nique de blogueurs, mais le célèbre crachin breton fait que c'est toujours reporté aux calanques armoricaines.... Des balades à Cesson, ne cessons pas nos balades, Rennes est réputé pour être une des villes les plus agréables à vivre. Dommage et là aussi, la tradition est tenace que certains jeudi la rue Saint Michel mérite son célèbre surnom de « Rue de la Soif »
L'équipe de football du Stade Rennais est la représentante sportive la plus connue de la ville, et dont terrain se trouve ...route de Lorient.
De nombreuses manifestations culturelles se déroulent tout au long de l'année, les Trans Musicales, Travelling Avant pour le cinéma etc...
Un dernier petit mot, sur un tube  qui m'a beaucoup amusé il y a quelques années maintenant:
Mangez-Moi (à ne pas prendre au pied de la lettre ») de Billy ze Kick ou la tentative de séduction d'un champignon le soir au fond d'un bois !
Les personnages célèbres sont très nombreux dans cet ouvrage, trop nombreux pour les citer tous ! Honneur aux dames, la plus célèbre d'entre elles Anne de Bretagne duchesse de Bretagne puis reine de France, son mariage ne fut pas retransmis en mondovision ! Pourquoi ? Allez savoir ! Stéphane Bern n'était peut-être pas disponible ce jour là ! Marie-Victoire de Lambilly est peut-on dire la première femme avocate de France. Par une remarquable plaidoirie en 1799, elle obtient l'acquittement de l'homme qu'elle défendait...son époux. Simone Morand, grande dame de la culture bretonne gastronome, musicienne, enseignante et femme de radio.
Geoffroy, duc de Bretagne à l'âge de 11 ans...La couronne n'attend pas le nombre des années.
Au rayon littéraire, un auteur que je ne connais pas, Noël du Fail qui est qualifié de « rabelaisien » ,né en 1520, ( je ne savais pas lire à l'époque, donc je suis tout excusé.) Paul Féval lui, est né à Rennes également en 1816;   j'avais à ce moment là appris à lire, donc lui, je le connais, en particulier son roman « Les libérateurs de l'Irlande » mais son ouvrage le plus connu est « Le Bossu ». Il avait la dent dure pour sa ville natale :

- C'est une bonne ménagère, toujours en déshabillé, qui ne veut point s'embellir par la parure.....
Rennes est nue...où du moins court vêtue.
Alfred Jarry père du célèbre « Ubu  roi » a enseigné à Rennes.
Parlons gastronomie, juste un peu. La célèbre « Galette-Saucisse » mais aussi le beurre et le cidre et quelques spécialités moins connues. Le « Coucou » de Rennes est une poule (pas de luxe, bien au contraire, elle est réputée pour se contenter de peu) et elle ne coucoute pas, elle caquette comme les autres. Le petit gris, est un melon dont la particularité initiale était d'être cultivé sous du fumier à bas de crottin de cheval..Ce n'est pas le melon de Cavaillon mais le melon du Cavalier ! Henni soit qui mal y panse !
Les moyens de transport au fil de la Vilaine puis au fil du temps.. ..de la diligence qui malgré la diligence du postillon qui parfois postillonnait ( à noter que ce brave homme n'avait pas le droit de quitter sa place de tout le voyage!). Du simple train, 16 heures pour rallier Rennes à Paris au TGV, de la calèche au métro. La construction du souterrain et les affaissements de terrain que je découvrais le matin en allant travailler....la construction ne fut pas un long fleuve tranquille, ni celle du magnifique bâtiment « Les champs libres » haut lieu culturel de la ville de Rennes.
Une anecdote personnelle, j'ai appris grâce à ce livre, que le bâtiment habitant le théâtre de la Parcheminerie était une ancienne tannerie....pendant 10 ans j'ai fabriqué des chaussures à environ 30 mètres de ce lieu. Et dans cette même rue à la fin de la guerre furent tondues certaines femmes livrées à la vindicte populaire.
Le titre du dernier chapitre : Une ville où il fait bon vivre.
Presque le ...paradis.
Pas d'extrait mais un dessin signé Nono et Trinka.
Éditions : La Ligne Pourpre (2011).
*des origines à nos jours.
** Désolé je n'ai pas trouvé mieux.
*** l'Empereur (Napoléon III)  ou le Président actuel qui comme chacun le sait est un grand ami de la Bretagne ! Malgré son discours très électoraliste de Port-Louis ! Rayez la mention inutile. La question est posée mais le discours est troublant.
Rennes