Septembre_2009_005 Septembre_2009_004

CARHAIX / 2009/2.
Après un trajet sous la pluie, nous arrivons à Carhaix vers 13 heures trente, un petit détour par l'hôtel « Noz Vad » où l'accueil est toujours amical et souriant, puis direction l'espace Glenmor, but du voyage.
Hervé Bellec* est celui que j'ai rencontré le premier, « Président du Festival» oblige. Il m'a présenté à Marie Le Gall* qui était installée à sa droite et à Tanguy Viel qui se tenait à sa gauche, ce qui a eu pour conséquence que la dédicace de Tanguy Viel est la suivante « A Yvon, précédé de la réputation de son blog »! Je ne vais pas forcément parler des écrivains dans l'ordre où je les ai rencontrés. Gérard Chevalier*, dont j'ai fait la connaissance au festival interceltique, son roman »Ici finit la terre » a obtenu plusieurs prix, puis Pascal Rannou* que j'avais rencontré ici même l'année dernière. Laurent Ségalen* dont le tee-shirt était jaune cette année et dont le nouveau roman "Du rififi chez les poulets" sortait à l'occasion de ce festival. Yann Venner* et Louis Pouliquen* étaient côte à côte, et mon épouse et moi avons passé un long moment en leur compagnie. J'ai fait la connaissance de Cédric Morgan* dont j'ai beaucoup apprécié deux romans il y a peu. On ne présente plus Hervé Jaouen*, qui est un habitué de ce salon. J'ai toujours beaucoup de plaisir à revoir Jean Kergrist* et « Ses nouveaux conseils à Gogo » et comme Jean est un homme avisé, pour les conseils, on peut lui faire confiance. Trinka*, homme aux multiples casquettes, dessinateur, écrivain et éditeur de la série « Des Dessins et des Mots » qui comme son nom l'indique mélange textes et illustrations. Aux éditions du Palemon, visite obligée s'il en est, j'aime beaucoup la simplicité d' Angèle Jacq*, et la chaleur de l'accueil de Jean Failler* ! Jean-Paul Birrien* était également présent le dimanche. Pour les éditions du « Barbu » qui sont certainement ceux que j'ai rencontrés le plus au gré des salons, Christian Blanchard*, Yvon Coquil* et Michel Dréan*, un stand toujours plein de bonne humeur. Aux éditions du Télégramme, j'ai rencontré Patricia Dagier,* le samedi et Hervé Quéméner*, le dimanche pour leur livre « Jack Kerouac, Breton d'Amérique ». J'ai été très bien accueilli sur ce stand et j'ai longuement, très longuement conversé avec Patricia Dagier*, un de mes meilleurs moments du festival. Parler de l'œuvre de Kerouac est toujours très enrichissant. Le dimanche, j'ai revu Michèle Astrud* qui a écrit un nouveau roman. Charles Madezo* était également présent aux éditions de « La Part Commune », ainsi que Claude Ansgari*.
Ceux dont j'ai déjà parlés sur mon blog, mais que je ne connaissais pas encore :
Marie Le Gall* à qui j'ai donné ma chronique et qui paraissait toute intimidée, mais dont le livre « La peine du Menuisier » a eu beaucoup de succès et qui a reçu, le dimanche, la visite de Sylire et de Katell.
Ceux que j'ai rencontrés, mais pas encore lus , Tanguy Viel, prix de la ville de Carhaix pour son roman « Paris-Brest », Fabienne Juhel, Daniel Cario ou Martial Serlin. J'ai croisé Guénane* qui était là en touriste.
Il y eut également le désormais incontournable repas à « L'auberge du Poher », excellent sur toute la ligne (sauf pour mon tour de taille), juste pour vous faire saliver, « Coquilles Saint Jacques sur un lit d'algues », c'est délicieux. L'ambiance était tellement bonne que nous sommes restés jusqu'à minuit bien passé! Dimanche, nous avons, pour la troisième année maintenant, retrouvé les blogueuses et blogueurs de la région, (par ordre alphabétique) Joëlle et Florian, Katell et Pascal, Mammig et sa petite famille, et Sylire (qui s'est chargée cette année de l'intendance, merci encore). Puis dans l'après midi, j'ai également revu avec beaucoup de joie ma « cousine » islandaise, Ólöf, mais hélas en coup de vent, il fallait qu'elle rentre impérativement sur Rennes, puis j'ai retrouvé Bruno, libraire à Rennes à l'enseigne « L'Encre de Bretagne », spécialisé dans la littérature celtique.
Jean__Herv___Tanguy

Jean KERGRIST, Hervé BELLEC, Tanguy VIEL.
Encore un excellent WEEK-END. J'espère n'avoir oublié personne!!!!!!!Un petit regret ne pas avoir fait la connaissance d'Isabelle, tout cela pour une erreur de chiffre dans un numéro de téléphone, alors qu'il me semble que nous étions ensemble avec Yann Venner*.
Pour ceux que cela intéresse, le lien du « Télégramme » de dimanche matin, description des personnages, au premier plan, mon épouse, en face à droite Yann Venner, à gauche Louis Pouliquen. Le personnage mal rasé, c'est moi!
* Auteurs chroniqués sur ce blog.
La chronique de Sylire, ici , celle de Mammig ,
Le challenge de Katell, ici