12 mai 2006

BRUEN Ken / Delirium Tremens

Delirium Tremens.Ken BRUEN.Note: 5 /5.Descente et dégringoladeJe connaissais cet auteur de réputation, elle n’est pas usurpée. Ce livre étant le premier d’une série avec Jack Taylor, la présentation du héros (?)est soignée. De son enfance, avec ce père qu’il aime et lui inculque le goût de la lecture, et cette mère qui semble ne pas l’aimer. L’alcool et la police, son licenciement et ce misérable travail de détective privé.Une jeune fille se suicide, enfin c’est la thèse officielle, sa mère Ann n’y croit pas, elle embauche Jack,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 mai 2006

SWIFT Jonathan/ Modeste proposition

Modeste proposition. Jonathan SwiftNote: 4 / 5.Pamphlets irlandais.Swift n’a pas écrit que les voyages de Gulliver. Il est également l’auteur de plusieurs "tracts irlandais", certains anonymes comme les "Lettres du drapiers" où il dénonçait une magouille financière qui aurait ruiné l’Irlande.Dans "Modeste proposition", Swift propose pour alléger les charges des familles nombreuses, de manger les nourrissons à partir d’un an. Il faut lire ce pamphlet avec le recul nécessaire, Swift constate que l’Irlande est complètement assujettie à... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 10:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mai 2006

DAWSON Jill/ Fred et Edie

Fred et Edie de Jill Dawson La note: 4 Quand passe la justice des hommes ! Londres 1922. Edith (Edie) Thompson 27 ans et son jeune amant, Frederick Bywaters, 20 ans, sont en prison pour le meurtre de Percy Thompson le mari d’Edith. Edith est une femme en avance sur son temps, elle fume, gagne plus d’argent que son mari plus âgé qu’elle. Elle est aussi d’un optimisme à la limite de l’aveuglement, mais est-elle si innocente que cela ? L’affaire nous est relatée à travers les courriers d’Edith pour Fred,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2006

Mc GAHERN John/ Pour qu'ils soient face au soleil

Pour qu'ils soient face au soleil levant John McGahern La note: 5 Les quatre saisons du lac. Mc Gahern, tel qu’en lui-même, des petits riens de la vie de tous les jours transcendés par son écriture. Ce titre vient d’une vieille croyance païenne qui voulait que les morts soient enterrés en regardant l’Est pour qu’il soit face au soleil levant, l’église a eu du mal à détruire cette habitude. Un lac, pour le décor, pour les choses immuables, il est le point de ralliement d’une communauté rurale et... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2006

BOLGER Dermot/La musique du père.

La musique du père.Dermot BOLGER.Note:  5 / 5.Uilleann pipes et héroïne.Un roman où l’auteur nous décrit le monde urbain sous un jour peu flatteur et qui s’inquiète de la montée de la drogue dans Dublin.Il dénonce les politiques "Tout état digne de ce nom aurait mis ces truands en taule depuis longtemps".Tracey est une jeune anglo-irlandaise vivant à Londres. Elle n’est pas trop bien(c’est le moins que l’on puisse dire) dans son corps et dans sa tête. Sa mère est morte, son père reparti en Irlande quand elle était bébé et elle... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2006

BRYCE-ECHENIQUE Alfredo/L'amygdalite de Tarzan

Alfredo BRYCE-ECHENIQUE L’amygdalite de Tarzan. Note 3,5 Loin des yeux, près du cœur.La première phrase résume très bien ce livre : Diable…Devoir se dire, maintenant, après tant d’années, qu’au fond nous avons été meilleurs par correspondance. Juan croise une femme, c’est la passion, elle disparaît, mais alors apparaît Mia. Entre exils et problèmes politiques en Amérique du Sud, une histoire d’amour jamais pleinement et longuement heureuse. Un court moment de bonheur dans le Paris de 1968. Puis commencent des périodes... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2006

O'BRIEN Tim/ Juillet, juillet

Juillet, juilletTim O'Brien.Note: 5 / 5.Mais vieillir, oh vieillir ! Jacques Brel. Paul Auter a écrit "Le livre des illusions ", Tim O’Brien semble avoir écrit "Le livre des désillusions".Le 20 juillet 1969 Neil Amstrong marchait sur la Lune, et les Américains s’embourbaient au Vietnam. Deux évènements qui vont changer la face du monde." Autrefois on parlait des accords de Genève, de la résolution du Tonkin. Maintenant on ne parle plus que de liposuccion et d’ex-maris ".En juillet 2000, la promotion de 1969 fête avec un an de retard... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2006

BARNES Julian/ Quelque chose à déclarer.

Quelque chose à déclarer de Julian Barnes La note: 3 Oui, un peu d’humour ! Ayant envie d’une lecture légère et n’ayant jamais lu Julian Barnes, j’ai fait d’une pierre deux coups. La France vue par un anglais est toujours un exercice jouissif, mais parfois, dangereux. Commençons par ce qui concerne les Anglais, la mort de Tom Simpson sur les routes du Ventoux en 1967 ; ayant habité 13 ans à Carpentras, ce passage m’a marqué. Surtout que ce sont des routes que j’ai souvent empruntées en vélo (pas le... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2006

SAYERS Peig/ Peig.Autobiographie d'une conteuse irlandaise

Peig : autobiographie d'une grande conteuse irlandaise.Peig SAYERS.Note: 5 / 5 ." Et le vieux monde aura déjà disparu ".Peig ne sachant pas écrire dicte à Michéal, son fils, ses souvenirs, Elle est la dernière survivante du trio* des conteurs écrivains des îles Blaskett. Elle enregistrera 350 contes pour le comité de préservation du folklore irlandais. Elle possédait un vocabulaire de 80000 mots de gaélique, et servait de professeur aux plus grands linguistes de l’époque.La vie d’une femme dans la péninsule de Dingle, puis dans la... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2006

CARSON Ciaran/ Le thé au trèfle.

Le Thé au trèfle.Ciaran Carson.Note: 4,5 / 5.De toutes les couleursUn des livres les plus étranges de la littérature irlandaise. Etrange dans sa structure : 313 pages, 101 chapitres ?Etranges voyages dans la vie des Saints répertoriés dans le calendrier des martyrs de la foi.Etrange aussi pour un catholique irlandais de s’appeler Carson ? Coloré le nom des chapitres : pour les verts(hommage à l’Irlande) : Vert Paris, Perroquet, Hooker, Vert de Gris, Hyde, Abeille, Mal de mer, Anglais, Dragon, et pour toutes les autres couleurs,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 10:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,