01 mars 2021

PAULIN Frédéric / Prémices de la chute.

  Prémices de la chute. Frédéric PAULIN. Note : 4,5 / 5.Toute chose a une fin !Nous retrouvons dans ce livre certains des personnages de « La guerre est une ruse », enfin ceux qui ont survécu. Le titre de cette chronique fait référence à quelques lignes de ce roman : - Toute chose a une fin. La vie, l'amour, la peur, la joie.La guerre et la paix aussi.Toute chose. Nous sommes en 1996 à Roubaix. Des policiers sont la cible de tirs de Kalachnikov ! Qui sont les tireurs ? Il y a peu une... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2021

SAN-ANTONIO/ La nurse anglaise.

  La nurse anglaise. SAN-ANTONIO. Note : 4,5 / 5. La nurse rit !Titre que je suis certain de découvrir, ou alors ma mémoire commence à me poser des problèmes ! Ce roman commence par un inventaire à la San-Antonio concernant les tueurs en série britanniques les plus connus plus un, Sir David Betham, personnage principal de cette histoire.Sir David Betham est un être verticalement différent, il mesure un mètre et quatre centimètres. Sa méchanceté est inversement proportionnelle à sa taille. Son passe temps... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 février 2021

LACHEB Aïssa / Érostrate for Ever.

  Érostrate for Ever. Aïssa LACHEB. Note : 4,5 / 5.Ainsi vont certaines vies….Second roman de cet auteur que je lise et chronique sur ce blog après « Dieu en soit garde ».Cinq parties ou plutôt cinq destins comme il est écrit sur la quatrième de couverture.Lucien. Isabelle. Le chapitre unique. Anaïs et Archibald. Lucien erre dans les bois, c'est la nuit, il a peur, il a froid. Il se souvient, sa vie d’avant, celle de sa famille : un père chômeur et violent qui s'en prenait au reste de la famille. Sa mère, sa sœur Isabelle, et... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2021

DELERM Philippe / La vie en relief.

  La vie en relief. Philippe DELERM. Note : 4,5 / 5.Dans l’air du temps !Philippe Delerm raconte par petites touches pleines de pudeur sa vie. Après quelques lignes de présentation de Dominique A, Philippe Delerm revient sur différentes périodes de son existence. Une vie d’écriture et de littérature qui commence par ces lignes : - Je veux être de tout mon temps. Des gens ordinaires, le bouilleur de cru de naguère, et leurs passages annuels dans les campagnes françaises, époque révolue. Le... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2021

LARRIVEAU Patrick / Éloge de la fluidité.

  Éloge de la fluidité. Patrick LARRIVEAU.Note : 5 / 5.La vie au fil de l’eau... Je continue ma découverte de Patrick Larriveau, découvert il y a déjà quelques années grâce aux éditions Jacques Flament. Des chapitres très courts, avec des titres résumés en un seul mot :Naître. Penser. Connaître. Partager. Écouter. Regarder. Paresser. Abandonner. S'alléger. Cheminer. Souffrir. Respirer. Rire. Jouir. Veiller. Se taire. Écrire. Résister. Être. Faire. Adoucir. Vieillir. Mourir et la fluidité. Tous ces verbes nous les... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2021

EXBRAYAT Charles / Ne vous fâchez pas Imogène.

  Ne vous fâchez pas Imogène. Charles EXBRAYA T.Note : 4 / 5.Où il y a Imogène, il y a du plaisir *Une petite récréation littéraire, retrouver Imogène après des années d’oubli, et pour changer des San-Antonio. Premier roman de cette série de Charles Exbrayat qui en comprendra sept. La série télévisée qui sera en treize épisodes se déroulera en Bretagne, Imogène interprétée par Dominique Lavanant deviendra Imogène Ledantec ! Imogène McCarthery est Écossaise, farouchement Écossaise et donc elle déteste les Anglais. C’est... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 février 2021

ANGLEDROIT Cicéron / Mourez, on s'occupe de tout !

  Mourez, on s’occupe de tout ! La Butte-aux-Cailles.Cicéron ANGLEDROIT.Note : 4 / 5.À la Butte-aux-cailles, on ne bute pas que les cailles !Nous retrouvons dans ce roman le trio Cicéron Angledroit, René, André dit Momo qui n'a rien d'infernal (quoi, que parfois ?).Un homme Louis Dumortier est mort, ce qui est relativement courant dans les romans noirs. Il a été tué par un sanglier, ce qui, pour le coup, est pour le moins original. Original aussi le fait que le cadavre disparaisse, remplacé par des sacs... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 février 2021

CART-TANNEUR Emmanuelle / L'effervescence du pianiste.

  L’effervescence du pianiste. Emmanuelle CART-TANNEUR.Note : 5 / 5.Ainsi va la vie... Autrice (il faudra que je m'y mette aux nouveautés du langage français) que je découvre avec ce recueil de nouvelles.Titres des nouvelles :Fleurs de papier. La balade des quatre saisons. Le bruit du vent dans les roseaux. Les poissons volants. Le voyageur immobile. La nuit du veilleur. Petite joueuse. Mélodie en sous-sol. Pêcheur d'oubli. L'accord parfait. Une histoire de flous. La Statue de la Liberté et L'odeur de l'herbe... [Lire la suite]
11 janvier 2021

ALAUSE Nyckie / 22/10, 22:10.

  Note : 3, 5 / 5.Départ ! Cette série de courts textes a été créé par l’éditeur Jacques Flament. Les contraintes sont les suivantes. Toujours le même titre :« 22/10, 22:10 ». Seul le nom de l’auteur change.Un nombre précis de signes (environ 50 000) pour une parution en format carré de 13X13. Huit titres sont parus à ce jour.Jonas s’évapore un 22 octobre. Arrivé au bout de la jetée dans un port indéfini, il jette son vélo à la mer. Et il disparaît… Sa fille Melody prend la suite du récit, son père est... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2021

EMERY Alain / Tant espérer des nuits.

  Tant espérer des nuits.* Alain EMERY. Note: 4, 5 / 5.Le Paris artistique d’antan ! Ce court roman en trois parties, « Tromper la foudre », « Brasier », «  Tant espérer des nuits » d’Alain Emery est le dernier d’une trilogie dont une femme est le personnage principal. Mérédith Le Dez termine sa préface « De chair et d’os » par cette phrase : - La petite Irlandaise peut sourire : grâce lui a été rendue. Ce livre résulte d’un entretien... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,