Maggie Cassidy.
Jack KEROUAC.
Note 3,5 / 5.
Une adolescence heureuse.
Jack Kerouac nous donne ici un livre apaisé, le seul peut-être de son œuvre. Il couvre les années 1938/39.
Pas son meilleur livre assurément, mais un des plus émouvants, avant le chaos. Cet ouvrage est le troisième chronologiquement dans la Légende des Duluoz, projet qui n’a jamais été mené à bien, Kérouac étant décédé avant. Une ville, une bande de copains avec en filigrane la perspective du début de la 2ème guerre mondiale.
Jack Kérouac est un adolescent heureux à Lowell (Massachusetts). Il a ses amis canadiens français, et il est amoureux de Maggie Cassidy, jeune irlandaise aux yeux de biche. Il est sportif, coureur et footballeur de talent. Sa vie familiale est simple, seule l’ombre de son frère Gérard, mort enfant, lui porte préjudice .Il décrira plus tard ce frère dans son livre « Vision de Gérard ». Tout sa vie il nourrira ce sentiment qu'il n’égalera jamais ce frère mort, que sa famille transformera en saint.
Les études et ses qualités de footballeur lui ouvrent les portes d'une université new-yorkaise. Il goûte à la liberté, à la grande ville. Mais lui, la star de l'équipe de Lowell, n'est qu'un jour anonyme perdu dans la masse. Il commence à sécher régulièrement les cours.La sexualité et la jalousie s’éveillent également, les obsessions futures arrivent. Il connaîtra l'acte sexuel, tarifé, et les tourments en bon catholique qui en découlent, et aussi la peur de la maladie. Mais malgré tout il s'en vantera partout! Une grave blessure brisera sa carrière sportive.
Maggie rompt, mais lui écrit parfois. C’est la fin de l’innocence, celle de Kérouac et celle à venir de l’Amérique et de son rêve. A son retour de New-York, il reverra Maggie et ils passeront une dernière soirée ensemble. En Europe la guerre commence.
Extraits:
Encore un kilomètre avant d'arriver chez moi- Lowell ronfle et moi je m'imagine être un voyageur harassé.
- " Ils n’avaient même pas encore commencé de boire "
- ...dans l’obscurité, mon âme intense et tragique revient chercher ce qui a été et qui a disparu, qui s’est égaré, perdu dans un chemin-les ténèbres de l’amour. Maggie, la jeune fille que j’aimais.
- C'en était trop, mon coeur se brisa.
-... sa perfection magique de sorcière irlandaise du clair de lune paraissait incongrue à Manhattan.
- Alors, au revoir, Jack, si tu ne réponds pas je saurais que tu ne m'as pas pardonné. Maggie.
-« Tu as maigri, tu n'est plus un gosse maintenant-enfin tu es un gosse, mais tu as l'air...froid, dur, je ne sais pas... »
Froid? Ah.
-« Toi tu es le genre de fille qui restera toujours pareil-belle. »
Titre original : Maggie Cassidy
Editions : Points/Poche.