14 janvier 2019

BARRY Sebastian / Des jours sans fin.

Des jours sans fin.Sebastian BARRY.Note : 4 / 5.Nord & Sud.Dernier roman traduit à ce jour de Sebastian Barry, un des auteurs irlandais contemporains les plus appréciés.Nord & Sud, le titre de ma chronique, ne concerne pas la période de ce que les anglais nomment par le doux euphémisme de « Troubles » du conflit irlandais, mais la guerre de Sécession américaine. Comme dans pratiquement tous les romans de Sebastian Barry, nous trouvons un personnage du nom de McNulty, Thomas de son prénom. Il prend la suite... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 décembre 2018

VACHSS Andrew / La sorcière de Brooklyn.

  La sorcière de Brooklyn. Andrew VACHSS. Note : 4 / 5. Les bas-fonds de La Grosse Pomme. Roman  qui a remporté le grand prix de la littérature policière en 1988.Déjà lu il y a je pense une quinzaine d’années et qui m’avait tellement frappé que je l’ai gardé et qui a fait un nombre appréciable de kilomètres en ma compagnie. Ayant récemment trouvé un recueil de nouvelles de cet auteur, « Le mal dans le sang », je vais faire l’inverse de mes habitudes. Relire ce roman avant de me plonger dans le recueil !... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 décembre 2018

ZAYTOUN Hyam / Vigile.

Vigile. Hyam ZAYTOUN. Note : 4 / 5. Veillez sur la vie… Actrice, scénariste « Vigile » est son premier court roman qui a attendu cinq années avant d’être écrit. Une nuit dramatique va changer la vie de l’auteur, mais également celle de sa famille. Un père, une mère et deux enfants. Famille d’artistes, comédiens tous les deux. Financièrement la situation n’est pas brillante, comme pour beaucoup de gens du monde du spectacle. Couple ordinaire, sauf qu’une nuit la maladie et le drame qui s’en résulte s’invite sans bien sûr... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2018

KEROUAC Jack / Anges de la Désolation.

  Anges de la DésolationJack KEROUAC.Note : 4 / 5. Après la Désolation… la dégringolade ! Je suis un fan de ce compagnon de route littéraire qu'est Kerouac. Il est avec Xavier Grall un des auteurs qui m'ont fait aimer la lecture.La seconde partie de ce livre « En passant » a déjà fait l'objet d'une traduction sous le titre « Les anges vagabonds » en 1968, dont la chronique est disponible sur ce blog.Où situer cet ouvrage dans la bibliographie de Jack Kerouac ? Il semble avoir été écrit si j’en crois la... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 novembre 2018

REYNOLDS Amanda / Jusqu'à ce que ta mort nous sépare.

Jusqu’à ce que ta mort nous sépare. Amanda REYNOLDS. Note : 4 / 5. Mémoire enfouie. Premier roman de cette jeune romancière anglaise. Joanne Harding, suite à une grave chute dans un escalier, a perdu tout souvenir d’une année entière.  365 jours escamotés, envolés de sa mémoire ! Que s’est-il passé durant ce laps de temps, qu’a-t-elle fait ? Elle tente de se remémorer ses faits et gestes, mais ce n’est pas simple. Elle semblait une femme ordinaire, 55 ans, femme au foyer, un mari Rob qui a une bonne situation, deux... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2018

CARPENTER Lea.

  Onze jours. Lea CARPENTER. Note: 4 / 5. Secret défense. Découverte de cette jeune romancière américaine dont c’est le premier roman. Nous sommes à Chadds Ford en Pennsylvanie le 11 mai 2001. Sara décide, pour rompre la routine de l’attente, d’aller courir, et essayer d’oublier cette idée qui l’obsède ! Où est Jason, son fils unique ? Militaire, il est porté disparu quelque part dans le monde. Ce qui est loin d’être une nouvelle réjouissante… des nouvelles qu’elle aimerait enfin avoir. De préférence bonnes ou au... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 novembre 2018

ABEILLE Jacques / Un homme plein de misère.

  Un homme plein de misère. Jacques ABEILLE. Note : 5 / 5. Le fait du Prince. Ce livre regroupe en un seul volume deux titres : « Les Barbares » et « La Barbarie ». Il est le prolongement de « Les jardins statuaires » mais peut se lire séparément malgré tout. Les barbares, commandés par « Prince », ont envahi la ville de Terrèbre. Malgré la crainte des habitants, pas de pillages ni de mises à sac. Un professeur, qui est le seul à connaître la langue des envahisseurs, est enlevé,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 novembre 2018

ABEILLE Jacques / Les jardins statuaires.

  Les jardins statuaires. Jacques ABEILLE. Note : 5 / 5. Ailleurs, mais où ? J'ai eu envie de découvrir cet auteur à la suite d'une émission de radio. Il est également sous le pseudonyme de Léo Barthe, auteur d'ouvrages érotiques, dont "L'animal de compagnie" chroniqué sur ce blog. Je commence donc par ce roman qui est, semble-t-il, le premier titre paru. Il a été suivi de nombreux autres dont "Le Cycle des Contrées", ainsi que de romans et nouvelles. Un auteur très prolifique. Nous sommes dans un pays incertain, à une époque... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 octobre 2018

BURROUGHS & KEROUAC / Et les hippopotames ont bouilli vif dans leurs piscines.

  Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines. Williams BURROUGHS / Jack KEROUAC. Note : 3,5 /5. Chaud devant… ! Qu'est-ce qui a poussé William S. Burroughs et Jack Kerouac à écrire à quatre mains ce texte qui ressemble à une farce de potache. Sauf qu'il traite d'un événement réel et très grave, un meurtre. Ce qui valut aux deux écrivains d'être arrêtés par la police. Une très intéressante postface signée James Graverholtz, nous renseigne sur les faits réels qui ont servi de trame à cet ouvrage. Le meurtre de... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 octobre 2018

EXLEY Frederick / Le dernier stade de la soif.

  Le dernier stade de la soif. * Frederick EXLEY. Note : 4,5 / 5. C’est dure la vie. Quelques articles de presse et sur les blogs, un personnage hors norme et une certaine curiosité m'ont incité à lire ce livre... miraculeusement redécouvert. J'ai toujours eu une certaine affection pour les écrivains abusant de la dive bouteille et il semble qu'Exley ne dépareillera pas dans la longue liste des auteurs adorateurs de Bacchus chroniqués ici ! Surtout que, sans aucune complaisance, il se décrit ainsi : - Ils me prenaient... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,