17 juin 2019

HINKSON Jake / Au nom du bien.

  Au nom du bien. Jake HINKSON. Note : 5 / 5. Au nom du Père, du fric, de la respectabilité et des apparences.  Quatrième roman de cet auteur américain rencontré à Penmarc'h au Festival du Goéland masqué et chroniqué sur ce blog. Récit en trois parties se déroulant le week-end de Pâques, première partie, le samedi matin, seconde partie le samedi soir, troisième partie le dimanche matin et un épilogue un an après. Richard Weatherford est, selon toutes les apparences, un pasteur comblé, mais les apparences, primordiales pour... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 août 2018

HINKSON Jake / Sans lendemain.

  Sans lendemain. Jake HINKSON. Note : 4,5 / 5. Demain est un autre jour. Troisième roman de cet auteur américain lu et chroniqué sur ce blog. Trois parties pour ce livre, « La femme de Hollywood. Été 1947 », « La femme du Missouri. Automne 1947 » et « La femme de l’Arkansas. Hiver 1947 ». Billie Dixon aurait mieux fait d’écouter le propriétaire d’un cinéma de Kansas City : - N’allez pas dans l’Arkansas. Et pourtant elle va y aller malgré l’avertissement. Elle travaille dans le cinéma,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2016

HINKSON Jake /L'homme posthume.

L’homme posthume. Jake HINKSON. Note : 5 / 5. Être ou ne pas être ? Je retrouve l’auteur américain Jake Hinkson pour la seconde fois en peu de temps. Livre en vingt chapitres, dont le titre du premier est prémonitoire :  - À l’instant de ma mort. Qui il est vrai ne durera que trois secondes, mais trois de trop ? Mais ces trois secondes vont changer sa vie, il ne le sait pas encore. Nous sommes à Little Rock dans l’Arkansas, le personnel de l’hôpital tente de sauver un homme qui voulait... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2016

HINKSON Jake / L'enfer de Church Street.

  L’enfer de Church Street. Jake HINKSON. Note : 4,5 / 5. Une église d’enfer. Écrivain américain que je découvre avec ce roman, fils de prêcheur baptiste. Il parle donc dans ce roman d’un monde qu’il connait bien. Récit en trois parties, «  Les méchants et les termites », « L’enfer de Church Street » et « Le pire homme de la terre ». Un homme, licencié de son travail, braque un automobiliste et sa voiture. Celui-ci n’oppose aucune résistance  et même collabore. Il est prêt à donner tout son... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,