18 avril 2019

CARLIER Stéphane / Le chien de Madame Halberstadt.

  Le chien de Madame Halberstadt. Stéphane CARLIER. Note : 4 / 5. Cachez-moi ce carlin que je ne saurais voir ! Auteur que je découvre avec ce roman. Il est le fils de Guy Carlier et a plusieurs romans à son actif. Baptiste traverse une mauvaise passe. Écrivain, son dernier roman est au fin fond du classement chez Amazon. Son épouse l’a quitté pour leur dentiste commun. Elle réside désormais dans une belle maison à l’Isle Adam. La différence des moyens financiers est palpable. Il connaît bien le chemin de cette demeure,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 avril 2019

DICKEY James / Délivrance.

  James DICKEY. Délivrance. Note : 5 / 5. En descendant la rivière… Après avoir vu plusieurs fois le super film de John Boorman et avoir lu, il y a très, très longtemps, la première traduction qui date de 1970. Mon ancien livre, que je possède toujours, date de 1974.Le titre de ma chronique aurait pu être « Quatre garçons dans le courant ». L’action se déroule en deux temps et trois jours : Avant, 14 septembre, 15 septembre, 16 septembre et Après. Des citadins plutôt bien établis dans la vie décident de... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2019

BARRY Rodolphe / Honorer la fureur.

  Honorer la fureur. Rodolphe BARRY. Note : 5 / 5. Tribulations d’un écrivain ingérable. Ce livre me permet de découvrir deux écrivains, l’un français, Rodolphe Barry l’auteur, et James Agee, écrivain américain qui est le sujet de cet ouvrage. Je dois reconnaître que je ne connais pas James Agee (1909/1955) qui obtint entre autres le Prix Pulitzer à titre posthume pour « Un mort dans la famille ». Ce livre commence par quelques phrases du grand cinéaste John Huston, car James Agee a travaillé à Hollywood avec John... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2019

HARDING Lisa / Abattage.

  Abattage.Lisa HARDING.Note : 4,5 / 5. Destins croisés. Premier roman de cette romancière irlandaise couronnée par le « Kate O’Brien Award 2018 ». Nico, qui a treize ans, vit en Moldavie avec le reste de sa famille. Elle est pauvre, mais belle. Une existence tout ce qu’il y a de plus normale. Un jour son père vend sa fille à un dénommé Petre qui doit l’épouser et l’amener vivre en Angleterre dans le luxe. Une simple vente… Sammy est une jeune irlandaise. Elle a quinze ans, et vit le plus souvent seule avec sa mère... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 avril 2019

Collectif ( Palemon éditions) / Une vie de chien.

  Une vie de chien.Collectif. (Palemon éditions).Note : 4 / 5.Le chien rit jaune.Ce recueil est une collaboration entre les éditions « Palémon » et le salon du « Chien Jaune » de Concarneau. Ce « Chien jaune » a été rendu célèbre par un roman de Georges Simenon se déroulant dans ce port du Sud Finistère.Neuf nouvelles, neuf auteurs, dont huit ont été publiées par les éditions du « Palémon ». Plus Annie Cascaro qui est lauréate du concours de nouvelles du salon du roman... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2019

GATTIS Ryan / En lieu sûr.

En lieu sûr. Ryan GATTIS . Note : 4, 5 / 5. Jeux de dupes ?Second roman de cet auteur américain traduit en français après l'excellent  «  6 jours ».Ce roman commence le dimanche 12 septembre 2008 au matin à Los Angeles pour se terminer le mardi 16 septembre de la même année toujours dans la même ville.Ces quelques jours sont résumés en trois chapitres, « Ça, C'est tout ce qui existe », « ¡ Sin Vergüenza ! » et « En dernier lieu, ne pas nuire ». Ricky Mendoza Junior aka... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mars 2019

OHL Jean-Pierre / Redrum.

Redrum.Jean-Pierre OHL.Note : 4 / 5.La sauvegarde c’est la mort.Déjà auteur de plusieurs ouvrages, je découvre cet écrivain avec ce roman.Sur l’île de Scarba, au fin fond du nord de l’Écosse, le propriétaire du lieu Onésimos Némos organise un colloque pour parler de l’œuvre du cinéaste Stanley Kubrick. Stephen Gray, dont la famille est originaire de cette île qui fut un moment abandonnée, est invité pour un retour aux sources plein d’émotions.Dans le bateau une vieille dame qui prétend se nommer McFarland lui dit ces... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mars 2019

OFFUTT Chris / Nuits Appalaches.

  Nuits Appalaches. Chris OFFUTT. Note : 4,5 / 5. Nuit noire. Second roman traduit de cet auteur américain que j’ai rencontré au Goéland masqué de Penmarc’h l’année dernière, où j’avais acheté son recueil de nouvelles « Kentucky straight ». Ce roman commence en 1954 pour se terminer en 1971. En 1954, Tucker revient de Corée où il fut soldat. Rendu à la vie civile, il veut rentrer chez lui dans le Kentucky en faisant du stop. Un dénommé Tom Freeman lui fait faire quelques kilomètres. Collaboration qui se termine... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2019

BALASKO Josiane / Jamaiplu.

Jamaiplu.* Josiane BALASKO. Note : 4 / 5. L’étrange est parmi nous ! Recueil de huit nouvelles de cette célèbre actrice que l’on ne présente plus. Tragiques et comiques, souvent futuristes, un très bon mélange des genres. Titres de ces nouvelles : Jamaiplu ; Le Boss ; Un scénario d’enfer ; Histoire sainte ; Les explorateurs ; Adopteunzombie.com ;Faites pousser un extraterrestre  et  Le musée de l’Homme.  Nous commençons la lecture de ce recueil par la... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2019

TOPOR Roland / Portrait en pied de Suzanne.

  Portrait en pied de Suzanne.* Roland TOPOR. Note : 4 / 5 Prendre son pied…  Court roman de ce touche-à-tout des arts, écriture baroque et décalée, mais également dessinateur de grand talent. Les six illustrations de ce livre le prouvent aisément. Une très intéressante préface d’Éric Chevillard sobrement intitulée « L’homme augmenté » dont je tire cette phrase : - Car, mesdames, messieurs, le moment est venu pour moi de m'effacer enfin. Le personnage et narrateur de cette histoire est depuis... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,