24 janvier 2019

HOMS Brice / Sans compter la neige.

Sans compter la neige.Brice HOMS.Note : 4 /5.Au fil des heures.Second roman de cet auteur après « Blue » qui date de quelques années.Un jeune homme regarde un garage brûler, sur la façade ce nom « Courville Fontenot », le nom de son père qui est parti depuis un mois. Russel, son fils, a mis volontairement le feu à ce vestige de son enfance, passé avec un homme taiseux, autoritaire et avare de tendresse.Le même Russel, quelques années plus tard, reçoit un message lui disant que sa compagne Jennie va accoucher.... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2019

REBOURS Fańch / Transport (s).

  Transport(s)Fańch REBOURS .Note : 4,5 / 5.Voguent les galères.Troisième apparition de cet auteur résidant à Plouha près de Paimpol et enseignant le breton à Kerity (entre autre) où je suis né il y a de nombreuses années maintenant.Ce roman commence par un glossaire mondialisé (Breton ,Kurde, anglais, portugais) qui sera bien utile. Un ouzbek apparaît durant la traversée, il a un rôle muet mais physique. Le ferry Pont Enezenn va quitter le port de Roscoff pour Cork en Irlande. Au départ un voyage comme les autres. Il est... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2019

Collectif (Fréderic Prilleux) / Impasse et perd.

Impasse et perd. COLLECTIF / Frédéric Prilleux. Note : 3 / 5. Au bout de l’impasse. Dix-huitième recueil de la Noiraude/Noir sur la ville. Tous sont chroniqués sur ce blog. Cette année, il fallait écrire une nouvelle d’après une photo, celle qui orne la couverture de l’ouvrage.  Neuf auteurs :  Bruno Baudart ; Mélissa Bickelhaupt ; Vincent Caumont ; Yvon Coquil ; Florence Médina ; P.H.Nieto, Patrick Pécherot, Elena Piacentini et Olivier Roux. Le premier texte « Guignolet... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2019

BARRY Sebastian / Des jours sans fin.

Des jours sans fin.Sebastian BARRY.Note : 4 / 5.Nord & Sud.Dernier roman traduit à ce jour de Sebastian Barry, un des auteurs irlandais contemporains les plus appréciés.Nord & Sud, le titre de ma chronique, ne concerne pas la période de ce que les anglais nomment par le doux euphémisme de « Troubles » du conflit irlandais, mais la guerre de Sécession américaine. Comme dans pratiquement tous les romans de Sebastian Barry, nous trouvons un personnage du nom de McNulty, Thomas de son prénom. Il prend la suite... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 janvier 2019

ZAHLER S. Craig / Une assemblée de chacals.

  Une assemblée de chacals. S.Craig ZAHLER. Note : 5 / 5. Un mariage d’enfer ! Seconde lecture de cet auteur après le très noir « Exécution à Victory ». Je rassure tous mes lecteurs, celui-ci est au moins aussi noir, et comme c’est un western, encore plus par certaines tortures indiennes, principalement, mais pas que. Pays sauvage et époque violente. Un homme, Oswell Danford, qui semble bien sous tous rapports, père de famille, rangé de sa jeunesse tumultueuse, reçoit par télégramme une invitation, celle... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2019

REY Francoise / Métamorphoses.

  Métamorphoses. Françoise REY. Note : 4 / 5. À la vie, à l’amour. Françoise Rey est une auteure connue et reconnue qui est considérée par beaucoup comme « La grande dame de l’érotisme contemporain ». Je la découvre avec ce recueil de quatorze nouvelles dont les titres sont : Le rêve d'Innocence ; À dormir debout ; Coup de chance ; Le patin à roulettes ; Question de goût ; Ragots ; Relookage ; Services secrets ; Ce rêve étrange et pénétrant ; Retiens la nuit ; Sauvetage ; Un zéro absolu ; Voleur de feu et... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 décembre 2018

VACHSS Andrew / La sorcière de Brooklyn.

  La sorcière de Brooklyn. Andrew VACHSS. Note : 4 / 5. Les bas-fonds de La Grosse Pomme. Roman  qui a remporté le grand prix de la littérature policière en 1988.Déjà lu il y a je pense une quinzaine d’années et qui m’avait tellement frappé que je l’ai gardé et qui a fait un nombre appréciable de kilomètres en ma compagnie. Ayant récemment trouvé un recueil de nouvelles de cet auteur, « Le mal dans le sang », je vais faire l’inverse de mes habitudes. Relire ce roman avant de me plonger dans le recueil !... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2018

RICHARD Jean-Alphonse / La disparue d'Altamont.

  La disparue d’Altamont.Jean-Alphonse RICHARD.Note : 4,5 / 5.La musique adoucit les mœurs ?Auteur que je découvre avec ce roman qui est son premier. Journaliste il dirige le service police-justice de RTL.La mort de Scott McGwyre est plutôt sordide. Le décès d’un Hell’s Angels vieillissant ne devrait pas poser de problème, même s’il est évident que c’est un crime. En parallèle (et en italique dans le texte) nous suivons une jeune fille qui marche...Mais Don Martin qui enquête va découvrir les dessous du passé de cet homme et... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2018

EMERY Alain / Silex.

Silex. Alain EMERY. Note : 4,5 / 5. Là-haut sur la montagne… Court roman, très noir d'Alain Emery. Quelques lignes de «Gens de jadis», de William Faulkner, nous mettent dans l’ambiance, elle n’est pas souvent belle la vie. Un homme attend la mort, il ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre, et s'il verra l'aube prochaine. Alors il adresse une lettre à un inconnu, le prochain qui franchira sa porte découvrira son cadavre et les écrits de cet homme solitaire. Il y raconte sa vie, fragmentée sur plusieurs décennies,... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2018

BOYLE William / Tout est brisé.

Tout est brisé. William BOYLE. Note : 4 / 5. Des vies en miettes ! Second roman traduit en français de cet auteur américain que je découvre. Auteur que j’ai loupé à Arles, étant en Bretagne ce jour-là ! Quatre parties pour ce récit familial, entre une femme et son père (super pénible), son fils homosexuel (vraiment paumé et un peu porté sur la dive bouteille). Erica est une femme à bout de nerfs, elle attend l’ambulance qui doit transférer  son père, Joe Barba, de l’hôpital au centre de rééducation. La fatigue se fait... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,