14 mai 2006

O'REILLY Sean / La ballade de Dublin

La ballade de Dublin Sean O'REILLY Note 3Enfer sur Liffey.Premier roman traduit en Français d’une jeune écrivain né à Derry. Un livre sombre sur un Dublin crépusculaire, une ballade pas très agréable sur un sol pavé de mauvaises intentions.Le Dublin des marginaux, des clandestins, des gangs et de la drogue.Boyle, un ancien de L’I.R.A., après avoir purgé 8 ans de prison tente de refaire sa vie dans le Sud où il a repris ses études. Il sombre peu à peu dans la paranoïa et la folie. Quels sont ses rapports avec la... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2006

Mc INERNEY Jay /Bright Lights, Big City.

McINERNEY Jay.Bright Lights, Big City. ou Un oiseau de nuit.Note : 2/ 5.Le courant n’est pas passé ?Le début n’est pas lumineux, mais cela tient la route. Puis j’ai eu l’impression que l’auteur commence son livre dans la clarté, puis fait le milieu en s’éclairant à la bougie et qu’il termine l’écriture le jour de la panne d’électricité géante de New-York. Et que son inspiration suit le même rythme !Encore une fois la 4ème de couverture parle de livre culte (inculte ?)et fait la comparaison facile avec Bret Easton... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2006

MEANS David / De petits incendies

David MEANS.De petits incendies.Not : 4 / 5.De petits incendies, de grands incidents.Premier recueil de nouvelles pour ce jeune américain, récits très noirs, pleins de morts, souvent violentes. Une lecture qui n’est pas de tout repos, limite déprimante.Vous ne verrez plus le train de la même façon après avoir percuté un corps dans un tunnel, le chauffeur est traumatisé, pour rien peut-être ? Comment un homme faisant l’amour à sa maîtresse peut-il être amené à penser à la noyade de son frère ? Un chantier, pour raison d’économie... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2006

VILLASENOR Daniel / Le Lac des orphelins

Le lac des orphelins. Daniel Villasenor Note 4 Les quêtes de Zach Seul roman traduit de ce jeune écrivain américain d’une quarantaine d’années. Un roman à lire, pour ses personnages attachants et fragiles. L’écriture n’est pas non plus évidente, les retours en arrière sont nombreux et les phrases de Zach, ne sont que des sortes de gribouillages, reflets d’une fausse routine et d’une âme survoltée Zach et Samuel, un enfant, voyagent en tricycle, ils partent en Arizona rechercher la mère de Zachary, une indienne... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2006

BEHAN Brendan / Encore un verre avant de partir

  Encore un verre avant de partir.Brendan BEHAN (1923 - 1964)Note : 4 / 5.Il n’y en avait hélas, jamais qu’un seul !Brendan Behan (1923/1964) est un des premiers écrivains irlandais que j’ai découvert, il y a de nombreuses années. Un personnage truculent, digne représentant des faubourgs de Dublin (du vieux Dublin). Farouche gaélisant et républicain, il connut les prisons anglaises et irlandaises. Le succès le rendit ingérable et il mourut de diabète aggravé par une consommation immodérée d’alcool.Ce livre est un recueil... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2006

BLAIS Marie-Claire/ Une saison dans la vie.......

Une saison dans la vie d'EmmanuelMarie-Claire BLAIS.La note: 5 / 5.La vie est dure aux miséreux.Au Canada la naissance d'un enfant dans une famille très nombreuse et pauvre. Nous le suivrons lui et sa 'tribu' pendant la saison hivernale. La Misère est omniprésente, la religion aussi, mais pas pour aider les pauvres gens ; la survie était le lot de tous les jours. Emmanuel naît en remplacement d'un de ses frères morts la veille, heureusement car la place manque. La promiscuité est infernale, la mère après 16 grossesses est un être... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mai 2006

Mc BRIDE Regina / La terre des femmes

La Terre des femmes Regina McBride La note: 5 Fêtes païennes. Malgré une chronologie inversée, un superbe roman dans la lignée de "La nature de l’air et de l’eau". Une vie de passion et de conflit, d’amour et de trahison, et peut-être un jour l’apaisement et le bonheur. Pendant la première partie du livre, nous sommes en 1972 à Santa Fé (Nouveau Mexique) Fiona y a rejoint son père photographe après avoir quitté l’Irlande et sa mère. Mais son père décède la laissant seule. Cherchant du matériel pour ouvrir... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2006

AQUIN Hubert/ Trou de mémoire.

Trou de mémoire Hubert Aquin La note: 4 Labyrinthe et puzzle. Intrigué par des opinions très tranchées j’ai voulu essayer cet écrivain. Le seul livre de lui disponible à la médiathèque est celui-ci. L’auteur me semble un personnage peu commun, que j’aime assez, mais qui a du poser des problèmes à la très catholique et conservatrice province du Québec. Ses convictions politiques et ses problèmes de cœur l’ont amené à créer "L’exil amoureux" mais pas n’importe où :en Suisse, d’où il sera expulsé, puis en... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 19:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 mai 2006

TREVOR William/ En lisant Tourgueniev

En lisant Tourgueniev William Trevor La note: 5 Pauvre Marie-Louise. Dans une institution pour "dérangés mentaux " qui doit fermer, Marie-Louise voit défiler sa vie. Enfin son absence de vie affective et les raisons qui ont amenée sa famille à la faire interner. Le roman le plus accompli de William Trevor (cela n’engage que moi) Quand Marie-Louise Dallon dans les années 1950, fille de fermier catholique, épouse Elmer Quarry, commerçant et notable protestant, elle ne sait pas qu’elle entame la longue déchéance d’une existence... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 16:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 mai 2006

GEMMELL Nikki/ Love song

Love Song Nikki Gemmell La note 4 Suis-je condamnée à mourir ici avant même que ma vie ait commencée ?.Cette phrase est extraite du journal intime de Lillie Bird, elle est écrite le jour de ses 21 ans. En exil, Lillie raconte à son enfant à naître ses années de jeunesse et sa quête de la vie après 8 années passées en recluse.Elle vivait dans une communauté religieuse fondamentaliste de la campagne australienne, puis elle fut cloîtrée dans la maison familiale, à l'âge de 13 ans pour avoir mis le feu à son école. Ses parents... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]