13 mai 2006

GEMMELL Nikki/ Love song

Love Song Nikki Gemmell La note 4 Suis-je condamnée à mourir ici avant même que ma vie ait commencée ?.Cette phrase est extraite du journal intime de Lillie Bird, elle est écrite le jour de ses 21 ans. En exil, Lillie raconte à son enfant à naître ses années de jeunesse et sa quête de la vie après 8 années passées en recluse.Elle vivait dans une communauté religieuse fondamentaliste de la campagne australienne, puis elle fut cloîtrée dans la maison familiale, à l'âge de 13 ans pour avoir mis le feu à son école. Ses parents... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2006

CAPOTE Truman / Musique pour caméléons

Musique pour caméléons Truman CapoteNote 4Musiques et conversations. Retour dans le sud avec cette seconde lecture de Truman Capote un quinzaines de nouvelles pour faire mieux connaissance avec cet écrivain. A Fort de France, une aristocrate, un compagnon de bavardage, un peu d’absinthe. Plus tard dans la journée, la dame joue du piano, son public, des caméléons, une "mosaïque mozartienne". Si un jour vous partez dans la voiture d’un couple ivre mort et que guider par "Une Lampe à la fenêtre" vous... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 16:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 mai 2006

CAPOTE Truman / Un arbre de nuit et autre......

Un arbre de nuit et autres nouvelles. Truman Capote. Note 3,5 Un arbre qui ne cache pas la forêt. Ne connaissant pratiquement pas la littérature du Sud des Etats-Unis (à part évidemment James Lee Burke) et n’ayant rien lu de Truman Capote, c’était joindre l’utile et l’agréable. Très bon début avec "Monsieur Maléfique". Tout le monde connaît les vendeurs de rêves, mais les acheteurs de rêves ? Une jeune fille connaîtra un peu de bonheur avec un vieux clown alcoolique, mais perdra ses rêves et son... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2006

Mc GLINCHEY Charles / Le dernier du nom

Le dernier du nom Charles McGlincheyNote: 3,5 / 5. Quand un patronyme disparaît !Découpée en chapitres traitant chacun d’un sujet (La famille, le pays, la famine etc), la chronologie n’est pas du tout respectée, et comme l’auteur remonte loin dans ses ancêtres et que les noms de lieux sont souvent plus gaéliques que nature, un peu de concentration est nécessaire.Les souvenirs coulent sans effet d’écriture comme un documentaire, non c’est un documentaire. Un monde disparaît même dans les campagnes les plus... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mai 2006

DEAN Seamus / A lire la nuit

A lire la nuit de Seamus Deane La note: 5 Et le jour aussi Seamus Deane est un universitaire irlandais très renommé, il fut le coordinateur des 5 volumes des Anthology of Irish Writing et un des fondateurs du " Field Days " chargé de la promotion du théâtre en Irlande du Nord. "A lire la nuit" est son premier roman. L’histoire commence à Derry, en 1945 dans une famille catholique, un nom revient sans arrêt dans les conversations " L’oncle Eddie ".Qui était-il ? En 1971, que reste t-il... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mai 2006

Mc GAHERN John / L'obscur

L'Obscur de John Mcgahern La note: 4,5 Après l’obscurité, la grisaille. ! Ce livre est le second écrit par Mc Gahern, celui par qui le scandale, sa mise à pied et son exil arriva. Edité en 1965, il est enseigné dans les écoles irlandaises aujourd’hui, sorte de symbole d’une libération du catholicisme et des mœurs. Il fut, il y a bien longtemps, le premier John Mc Gahern que j’ai lu. Les premières pages sont terrifiantes par la violence physique et morale dont le père (veuf) fait preuve à l’égard de son fils. Allant... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2006

O'BRIEN Flann / Le Pleure-misère.

Le pleure-misère,ou, La triste histoire d'une vie de chien.Flann O'BRIEN.Note : 4 / 5.Flannerie en pays gaélique.Flannerie en pays gaélique. (Cette faute d’orthographe, pour une fois est volontaire, merci)Ce livre a une histoire à la Flann O’Brien : écrit en gaélique, l’auteur le traduit et en fit une parodie en anglais, qu’il retraduisit en gaélique.Parodions, il en restera toujours quelque chose, en l’occurrence ce petit livre par le format et le nombre de pages.Nous sommes quelque part dans le Gaeltach (région irlandaise... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 17:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2006

KELLY Thomas / Rackets

Rackets de Thomas KELLY La note: 4 ,5 Chaque homme a son prix ; le vôtre c'est combien "Jimmy Hoffa*" Dans un New-York contemporain la lutte d'un homme honnête pour la présidence du syndicat local des camionneurs. L'histoire d'une famille et (4eme de couverture) un hommage à la classe ouvrière irlandaise. Mais c'est surtout la corruption généralisée qui est à la base de ce roman. Jimmy Dolan, après des années d'études est devenu responsable des relations publiques du maire de New-York. Pendant une... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2006

KENEALLY Thomas / Femme en mer intérieur

Femme en mer intérieure Thomas KENEALLY.La note: 4,5Pourquoi changer de vie ?Kate est ravissante, aisée, son mari Paul est séduisant, deux familles riches et catholiques, irlandaise pour elle, polonaise pour lui, deux enfants et une superbe villa sur la côte. Bon, son mari a une maîtresse, mais cela ne semble gêner personne, ses enfants suffisent à son bonheur plus que des soirées mondaines.Le bonheur est-il trop parfait ? Sinon pourquoi fuit-elle dans le bush australien, loin de tout ?Elle se fait embaucher comme serveuse... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2006

PEACE David / 1977

1977David Peacede La note: 4 3 ans après, les mêmes mais en pire. Le Yorkshire, en l’an de grâce 1977 fête le jubilé de la Reine, le Jack l’Eventreur local s’en fout royalement (facile comme humour je sais)Des prostituées sont sauvagement assassinées pendant les préparatifs du Jubilé d’Argent, quel manque de flegme. La police est sur les dents, nous retrouvons la même trame que dans 1974, les mêmes policiers, racistes, violeurs, violents et corrompus. La même déchéance humaine chez le sous-prolétariat d’une... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]