Parce qu’il n’y a pas que les Irlandais qui écrivent.
15 avril 2019

DICKEY James.

  James DICKEY. Délivrance. Note : 5 / 5. En descendant la rivière… Après avoir vu plusieurs fois le super film de John Boorman et avoir lu, il y a très, très longtemps, la première traduction qui date de 1970. Mon ancien livre, que je possède toujours, date de 1974.Le titre de ma chronique aurait pu être « Quatre garçons dans le courant ». L’action se déroule en deux temps et trois jours : Avant, 14 septembre, 15 septembre, 16 septembre et Après. Des citadins plutôt bien établis dans la vie décident de... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 avril 2019

BARRY Rodolphe / Honorer la fureur.

  Honorer la fureur. Rodolphe BARRY. Note : 5 / 5. Tribulations d’un écrivain ingérable. Ce livre me permet de découvrir deux écrivains, l’un français, Rodolphe Barry l’auteur, et James Agee, écrivain américain qui est le sujet de cet ouvrage. Je dois reconnaître que je ne connais pas James Agee (1909/1955) qui obtint entre autres le Prix Pulitzer à titre posthume pour « Un mort dans la famille ». Ce livre commence par quelques phrases du grand cinéaste John Huston, car James Agee a travaillé à Hollywood avec John... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2019

GATTIS Ryan / En lieu sûr.

En lieu sûr. Ryan GATTIS . Note : 4, 5 / 5. Jeux de dupes ?Second roman de cet auteur américain traduit en français après l'excellent  «  6 jours ».Ce roman commence le dimanche 12 septembre 2008 au matin à Los Angeles pour se terminer le mardi 16 septembre de la même année toujours dans la même ville.Ces quelques jours sont résumés en trois chapitres, « Ça, C'est tout ce qui existe », « ¡ Sin Vergüenza ! » et « En dernier lieu, ne pas nuire ». Ricky Mendoza Junior aka... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2019

OFFUTT Chris / Nuits Appalaches.

  Nuits Appalaches. Chris OFFUTT. Note : 4,5 / 5. Nuit noire. Second roman traduit de cet auteur américain que j’ai rencontré au Goéland masqué de Penmarc’h l’année dernière, où j’avais acheté son recueil de nouvelles « Kentucky straight ». Ce roman commence en 1954 pour se terminer en 1971. En 1954, Tucker revient de Corée où il fut soldat. Rendu à la vie civile, il veut rentrer chez lui dans le Kentucky en faisant du stop. Un dénommé Tom Freeman lui fait faire quelques kilomètres. Collaboration qui se termine... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mars 2019

HEINZ Wilfred. Charles / Ce que cela coûte.

Ce que cela coûte. Wilfred Charles HEINZ. Note : 4,5 / 5. Mise au poing.  W.C.Heinz (1915/2008) était un journaliste sportif et un homme à tout faire des lettres, romancier et aussi correspondant de guerre. Un autre de ses ouvrages « Le chirurgien » a été traduit et édité en France par Les Presses de la Cité en 1963. Dans ce roman datant de 1958, un journaliste Frank Hugues suit, on peut dire pas à pas, les derniers jours de la vie d’un boxeur Eddie Brown. De descendance allemande, son véritable nom est Braun, c’est... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mars 2019

BRUDER Jessica / Nomadland.

Nomadland.* Jessica BRUDER. Note : 5 / 5. American nightmare!Je découvre cette journaliste américaine avec cet ouvrage, série de portraits de « Hobos » des temps modernes, nouveaux visages des laissés pour compte de l'Amérique. Les voitures et les vans ont remplacé les trains pris sans titres de transports pour les déplacements saisonniers.Ce livre se compose, après un avant-propos de l'auteur, de trois parties. Certains chapitres ont des titres très explicites : « La fin », « Survivre en... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2019

ARLIDGE M.J./ Oxygène.

  Oxygène. M.J. ARLIDGE. Note : 4 / 5. Secrets d’alcôve. Cinquième roman de cet auteur anglais que je découvre avec ce titre. Un homme meurt étouffé, le visage entouré de gros scotch durant une soirée sadomasochiste dans une boîte de nuit de Southampton, cette boîte se nomme « Le Cachot ». Mais qui est cet homme ? La commandante Helen Grace appelée le connaît très bien, en effet il fut pendant une période de sa vie, son maître et son dominateur. Elle tait ces détails aux autres enquêteurs. Elle l'appréciait... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mars 2019

LONG Dustin / Icelander.

IcelanderDustin LONG.Note : 4,5 / 5. Flannerie* en sous-sol.Auteur américain que je découvre avec ce premier roman pour le moins baroque.Les personnages, nombreux, sont présentés dans les premières pages selon un inventaire nommé :  « Dramatis Personce ». Puis vient un « Prélude », ensuite deux autres parties « Ludo » et « Cluedo » et se termine en apothéose par un « Postface» !Nous sommes à New Crúiskeen , c’est la fête au village, on... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 février 2019

WILLIAMS Charles / Le bikini de diamants.

Le bikini de diamants.Charles WILLIAMS.Note : 4,5 / 5.La chasse aux diamants !Un de mes livres préférés de cet auteur américain (1909 /1975), auteur entre autres de « Calme Blanc » et de « Aux urnes les ploucs ».J’ai chroniqué ce roman à la fois noir et humoristique il y a quelques années dans une autre traduction parue sous le titre « Fantasia chez les ploucs ».Billy est un très jeune garçon, qui est le narrateur de ce récit. La profession de son père qui travaille dans « Les... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 février 2019

BLAKE James Carlos / Handsome Harry.

  Handsome Harry. * James Carlos BLAKE . Note : 5 / 5. La balade d'Harry Pierpont. James Carlos Blake est un auteur américain né en 1947 au Mexique. J'avais beaucoup aimé il y a quelques années son roman « Crépuscule sanglant ». La vie pour le moins mouvementée d'Harry « Hamdsome » Pierpont, membre du gang de John Dillinger. Autand John Dillinger est entré dans la légende, autant Harry Pierpont est toujours resté dans l'ombre. Mais c'est de sa propre volonté qu'il a accepté un rôle subalterne alors que... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,