Parce qu’il n’y a pas que les Irlandais qui écrivent.
05 novembre 2017

Collectif/ Beyrouth noir (sous la direction d'Imane Humaydane)

  Beyrouth noir. Collectif (sous la direction d’Imane Humaydane). Note : 3,5 / 5. Entre violence et doute. La collection des recueils littéraires sur les « Villes Noires » s’agrandit d’un titre nouveau « Beyrouth Noir ». Le quinzième, et le quatorzième chroniqués sur ce blog. Seul « Haïti Noir » manque, mais j’espère d’une manière provisoire. Première incursion  au Proche-Orient dans cette ville martyre, témoin de tant d’atrocités. Quinze auteurs, je n’en connais absolument aucun : Muhammad... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 octobre 2017

BENCHLEY Robert / Les enfants pourquoi faire ?

  Les enfants pourquoi faire ? Robert BENCHLEY. Note : 4 / 5. Vaste question ! Je continue courageusement (mais avec beaucoup de plaisir) ma découverte de cet écrivain américain. Humoriste complètement « barré » comme on dirait maintenant. Un livre en quinze textes qui ne sont pas forcément des conseils à suivre aveuglément. Parents classiques, pleins de certitude et de préjugés, passez votre chemin et aussi cette chronique. Promis, je ferai mieux la prochaine fois ! Une grande partie des problèmes... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2017

PARSONS Tony / Le club des pendus.

Le club des pendus. Tony PARSONS. Note : 4 / 5. Bourreaux des cous. Troisième roman noir de ce romancier anglais, son premier « Des garçons bien élevés » figure sur ce blog. Un chauffeur de taxi, musulman intégriste, est enlevé et pendu. La vidéo passe en boucle sur les réseaux sociaux, la mise en ligne est faite par un certain Albert Pierrepoint. Ce pseudonyme est le nom réel d’un des plus grands bourreaux de l’histoire du monde. Une vengeance, une manière de rendre une justice divine quand la justice des hommes a... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2017

BUKOWSKI Charles / Sur l'écriture.

  Sur l’écriture. Charles BUKOWSKI. Note : 4 / 5. Boire ou écrire, certains ne sont pas obligés de choisir ! Beaucoup de gens gardent le souvenir de Bukowski, ivre lors la défunte émission littéraire animée par Bernard Pivot « Apostrophe ». Mais Bukowski est aussi et surtout un écrivain, digne représentant de la contre-culture américaine. Des textes inédits en France où Charles Bukowski parle de l’écriture dans des courriers envoyés à plusieurs correspondants du monde littéraire. Ces textes s’échelonnent de 1945... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 07:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 septembre 2017

VANCE John Donald / Hillbilly Élégie.

  Hillbilly  Élégie. J.D.VANCE. Note : 5 /5. L’envers du rêve américain. Dans une préface pleine d’humour l’auteur nous prévient : Pourquoi écrire un ouvrage autobiographique quand on a trente deux ans et rien fait d’absolument exceptionnel ? Et pourtant cet ouvrage est exceptionnel, autobiographique, mais pas que cela, c’est aussi un document sur des laissez pour compte du rêve américain, des marginaux parmi les marginaux. Nommez-les comme vous voulez, rednecks, Hillbillies, white trash, l’image qu’ils donnent... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 août 2017

KEROUAC Jack/ Satori à Paris.

  Satori* à ParisJack KEROUAC.Note : 3,5 / 5.Tonnerre de Brest ! Un des derniers livres de Jack Kerouac où il narre son séjour fortement alcoolisé à Paris et en Bretagne. Il prend pour ce récit autobiographique son nom complet : Jean-Louis Lebris de Kerouac. Arrivant de Floride pour un séjour à Paris, puis en Bretagne, Jack dit avoir reçu un « Satori » durant ce voyage, mais il ne sait plus vraiment où et quand ! Il faut dire que l’abus de boissons alcoolisées de tous genres n’est pas étranger à la... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 août 2017

BURROUGHS William Seward / Junky.

  Junky. William Seward BURROUGHS. Note : 4 / 5.Etudiant en herbes… Premier roman très autobiographique de William Burroughs, où il nous narre son apprentissage de la drogue. Pourquoi et comment devient-on drogué et dépendant aux drogues dures ? D’une préface intéressante signée Allan Ginsberg, je sors cette phrase : -Dès cette époque Kerouac et moi nous nous considérions comme écrivains-poètes par Vocation, tandis que Bill hésitait beaucoup à faire pour lui-même un tel théâtre. Dans un court prologue Burroughs nous... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2017

KEROUAC Jack / La vie est d'hommage.

La vie est d’hommage.Jack KEROUAC.Note : 3, 5 / 5.Entre hommage et dommage ! Hommage car je pense que Kerouac le mérite et dommage que l’alcool ait eu raison de lui de trop bonne heure.Ces textes ont été établis et présentés par Jean-Christophe Cloutier.La particularité de ce livre de Jack Kerouac est que tous les textes qu’il comporte ont été écrits en français ! Mais celui de la communauté de Lowell, langue maternelle de Kerouac. Dans un très long et très intéressant avant-propos de Jean-Christophe Cloutier, ce dernier... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juillet 2017

BENCHLEY Robert / Pourquoi je déteste Noël.

Pourquoi je déteste Noël. Robert BENCHLEY. Note : 4 / 5. Noël  cauchemardesque! Découverte de  cet auteur américain né en 1899 et mort le 21 novembre 1945 à New-York pourtant déjà traduit plusieurs fois en France. Je reconnais que ma lecture est tout à fait hors-saison, mais c’est pour la bonne cause, dans le cadre de mes nouvelles activités de lecture dans une maison de retraite de Provence ! Les douze nouvelles de ce livre ont pour nom : Un bon vieux Noël, Grandeur et décadence de la carte de vœux, La fête des... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juillet 2017

COOK Kenneth / À toute berzingue.

  À toute berzingue. Kenneth COOK. Note : 4 / 5. Course folle ! Titre inédit de Kenneth Cook, que je découvre avec un grand plaisir. Je suis un fan des romans de cet auteur australien, mais un peu moins de ses nouvelles. Mais des lectures à haute voix de ces dernières me les font redécouvrir ! Et  de voir les auditeurs rire aux larmes sont des moments magiques. En fin d’ouvrage la traductrice, Mireille Vignol nous explique l’histoire de ce texte. D’abord scénario pour un éventuel film, projet abandonné, Kenneth Cook... [Lire la suite]
Posté par eireann yvon à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,