Le baiser de

Le baiser des Crazy Mountains.
Keith McCAFFERTY.

Note : 5 / 5 .
Il faut se méfier des clowns !
Second roman de Keith McCafferty lu et chroniqué sur ce blog après « La Vénus de Botticelli Creek ».
Roman en quatre parties :
- Un corbeau annonce un malheur ; Le Mile And a Half High Club (je reconnais que je ne savais ce que cela voulait dire et que je me suis renseigné… vous pouvez faire pareil) ; À la poursuite de Bill Patte d’Ours et L’envol de la Mésange, et trente huit épisodes.
Nous sommes bien entendu dans un endroit reculé du Montana. Un écrivain en mal d'inspiration est venu tenter de relancer sa carrière. Il abuse également un peu de la dive bouteille. Un jour il découvre le cadavre d'une jeune fille dans un conduit de cheminée. Avec elle se trouve un objet absolument incongru, un bonnet de Père Noël. Qui est-elle et pourquoi est-elle là ? Et pourquoi ce bonnet ?
Il s’avère qu’il s’agit du cadavre de Cindy (Cinderella) Huntington. Un autre problème apparaît, elle a disparu depuis environ cinq mois et son décès date d’à peu près une quinzaine de jours. Où était-elle pendant tous ces mois ? Il semblerait qu’elle n’a pas eu une vie facile durant ce laps de temps. Et qu’est devenu son ami, Landon Anker, palefrenier du ranch de ses parents qui s’est volatilisé en même temps qu’elle ? Une fugue d’amoureux ? L’autopsie révèle qu’elle était enceinte ! Mais la rumeur laisse entendre que Landon était homosexuel.
Pourquoi cette jeune fille était-elle dans ce bungalow, lieu de rencontres sexuelles entre adultes consentants, hétéros ou homos ? Un mystère de plus pour Sean. Et ce ne sera pas le dernier !
Dans ce bungalow, les couples doivent filmer leurs ébats et laisser un DVD pour les suivants, une piste peut-être ? Etta, la mère de Cindy, amputée d’une partie d’un bras n’aide guère Sean, ni une charmante bibliothécaire adepte de parties fines dans le bungalow.
Mis à part les deux « héros »récurrents, la shérif Martha Ettinger et le détective amateur de pêche, Sean Stranahan, les autres personnages sont des êtres tourmentés. Etta, la mère de Cindy, qui a perdu une partie d’un bras dans un accident, qui se reproche bien évidement la disparition de sa fille. Elle gère son ranch avec Fey, son second époux qui tourne pour la télévision et donc est souvent absent. Ils sont secondés par Charlie Watt, ami de longue date de Fey. Cindy avait tourné plusieurs petits documentaires dont l’un avec un personnage qui ressemble à un homme des cavernes surnommé Bill Patte d’Ours. Peut-il être l’homme qui a mis Cindy enceinte ? Lui ou un autre ?
Un excellent roman dans un environnement magnifique, des femmes et hommes durs, plein de rebondissements pour un très bon suspense .
Extraits :
- Je veux dire, j'aurais accepté de l'épouser et j'aurais acheté des piles pour mon vibromasseur. Je n'aurais jamais regardé d'autres garçons.
- À présent, tout a changé. Le Montana est devenu un État pourpre, à moitié républicain, à moitié démocrate, et donc tellement civilisé.
- Malgré son allure de fermier tout droit sorti de la Grande Dépression, il n'est pas si vieux que ça, autour de quarante cinq ans probablement.
- C'est bien l'Amérique, non ? La où les bannis de la terre se battent entre eux tandis que les riches s'en mettent plein les fouilles.
- Peut-être que Cindy se serait confiée à moi. Qui sait… Peut-être que rien de tout cela ne serait arrivé…
- C'est ce que disent les mères à leurs filles qui ont la malchance d'avoir hérité d'un patrimoine génétique défectueux.
- Une autre énigme le préoccupe encore davantage, en rapport avec le message griffonné dans le livre d'or du bungalow : LES CLOWNS SONT ICI.
- Dans le Montana, les hommes semblent ruminer leurs mots en permanence. Ça les aide à trouver les bons.
Éditions : Gallmeister (2021).
Titre original : Crazy Mountains Kiss (2015).
Traduit de l’américain par Marc Boulet.
Autre titre de cet auteur sur ce blog :
La Vénus de Botticelli Creek.