n16-la-disparue-de-porzanec
La disparue de Porzanec.

Hervé HUGUEN.
Note : 4 / 5.
Secrets de famille.
Second roman sur ce blog de cet auteur nantais, avocat deprofession.Ce livre fait partie de la série dont le personnage récurrent est le commissaire Nazer Baron et son comparse, le capitaine Hubert Arneke.
La nouvelle députée, Élisa Kerzatry, récemment élue, portée par la vague « LREM », découvre que la France ne va pas bien et que la vie de députée de la majorité n’est pas un long fleuve tranquille. Le mouvement des « Gilets Jaunes » débute, et elle doit animer un meeting politique à Ergué-Gabéric. Sûrement pas une partie de plaisir. Elle et son mari font partie de la bourgeoisie de Quimper. Et son mari Victor, antiquaire, ne répond pas au téléphone.
Son corps sans vie est découvert, nu dans sa garçonnière de Pont l’Abbé. Sa tenue et la bouteille de champagne évoquent au commissaire la présence d’une femme, sa maîtresse ! Mais qui est-elle et où est-elle ?
Élisa Kerzatry confirme, son époux était un homme à femmes, sa maîtresse du moment, elle n’en a aucune idée. Elle a un alibi, fourni par son attaché parlementaire uniquement au téléphone ?
Commence une enquête avec un cadavre, une femme inconnue qui a disparu.
Son identité est vite découverte, Alix Le Quéré. Son époux Arnaud Le Quéré est aussi aux abonnés absents, mais il est en voyage d’affaires, donc pour lui tout est logique. Mais à son retour il commence à mentir aux enquêteurs, disant qu’il est parti en tout début d’après-midi, sauf que son portable bornait dans la soirée à Pont l'Abbé.
Il finit par avouer, une lettre anonyme très explicite lui annonçant la liaison de son épouse. Il reconnaît sa présence mais clame son innocence, il n’est pas le meurtrier.
Et Nazer Bardon semble le croire mais vers quelle nouvelle piste faut-il se pencher… cette cliente suisse peut-être ? Et cette statue bretonne, qui fait partie du patrimoine, « Santez Gwenn Teir Bronn » Sainte Blanche aux trois seins qu’elle espérait acheter… ou encore creuser ailleurs ! Mais où ?
Un corps est découvert dans un bois près de Quimperlé. C'est celui d’Alix...
Je découvre Nazer Baron avec ce roman, personnage de flic atypique, un peu tête en l’air, amateur de musique, de blues en particulier, bref un personnage attachant, un peu à l’ancienne, pas de consommation de drogue et d’alcool. Monsieur tout le monde !
Une belle écriture et une histoire entre temps ancien et monde contemporain. Un peu d’humour, le chien qui découvre le corps de la disparue se nomme « Ki Du » !
Extraits :
- Il ne pensait rien d'elle, ni du bien ni du mal. Elle est encore jeune trop tendre, le cynisme viendrait plus tard… peut-être… si elle tenait le coup.
- L'augmentation de la CSG après la suppression totale de l'ISF, le blocage des retraites, la progression fulgurante des taxes sur le carburant… les riches le sont de plus en plus, les injustices se creusent comme jamais et vous n'avez rien vu venir…
- Il avait d'autres questions à lui poser, plus intimes. Une enquête ne respectait rien. Aucun secret. Rien ni personne.
- Elle est très belle… Brune, mince, avec de très beaux seins… Vous voyez ?
- Un homme, assis sur une caisse renversée, jouait de la guitare malgré le froid. Il chantait La blanche hermine.
« Moi je dis que c est folie d'être enchaînés plus longtemps… »
Les phares perçaient la nuit. Ils étaient encore dans la campagne, Quimper dessinait un halo lumineux droit devant.
Éditions : Éditions du Palémon (2019).
Autre titre de cet auteur sur ce blog :
Au bout du compte.