Zahler
Les spectres de la terre brisée.

S.Craig ZAHLER.
Note : 4,5 / 5.
Voyage en terre inhospitalière! 
Après un roman contemporain mais très noir « Exécutions à Victory », puis un western «  Une assemblée de chacals » plein de bruits et de fureurs (et de cadavres), ce roman est aussi un western... attachez vos ceintures, la violence peuple ces pages.
Nous sommes au Mexique durant l’été 1902.
Un père de famille, John Lawrence Plugford, décide de retrouver Yvette et Dolores, ses filles kidnappées et obligées de se prostituer dans des conditions horribles. Elles furent enlevées aux États-Unis. Il monte une expédition pour les retrouver. Ses fils, Brent qui est le jumeau de Dolores et Stevie l’accompagnent, ainsi que quelques complices, Long Clay, as du revolver, Deep Lakes, un indien champion du tir à l’arc, Patch Up, ancien esclave au service de la famille Plugford et Nathaniel Stromler, un dandy qui lui est uniquement intéressé par les dollars de la prime. Dans un coffre se trouve également un être humain… qui est-il ? 
Nathaniel est envoyé en éclaireur, il doit entrer en contact avec Gris, qui semble être le tenancier du bordel où sont captives les deux femmes blanches. L’une est en manque de son « remède » et l’autre alcoolique ayant perdu un pied. Elles sont prisonnières d’un endroit nommé « Catacumbas » (Catacombes), le voyage en diligence est long. Nathaniel doit entrer en contact avec les captives, avant que la cavalerie arrive. Hélas il est démasqué et torturé d’une manière particulièrement horrible. Mais après d’âpres combats et quelques morts, les assaillants arrivent à prendre la fuite. Derrière eux la poursuite s’organise, les dits poursuivants sont motorisés, et parviennent à tuer John Lawrence Plugford. Les fuyards décident de s’arrêter dans un vieux fort laissé à l’abandon et organisent leurs défenses. C’est aussi le moment de régler certains comptes familiaux. Yvette se plaint de l’absence de son époux, Samuel C.Upfield IV, dont elle est encore très amoureuse. Brent devrait prendre la tête de la famille, Stevie a une forte tendance à user et abuser de boissons alcoolisées. 
Une question revient sur le tapis, comment ces deux femmes ont -elles été enlevées, pourquoi et éventuellement avec quelles complicités ?
Mais les nombreux hommes de Gris approchent pour l’assaut final !
Beaucoup de personnages au début du roman, mais moins à la fin. Le voyage était périlleux, il fut aussi mortel pour certains.
Des êtres proches de la rupture, des femmes martyrisées et violées pendant des mois, des hommes en perdition car ruinés avec des dettes, d’autres sans foi, ni loi, un esclave affranchi qui est devenu un membre de la famille donc tout dévoué à ces gens.
En route pour la galère !
Un récit violent avec certaines scènes très dures, la vie humaine n’a vraiment aucune valeur. 
Ce roman, qui semble d’ailleurs avoir été écrit pour le cinéma, est en cours d’adaptation par Ridley Scott.
Extraits :
- Des serveuses offraient des sourires et des boissons à tous les hommes qui ne fixaient pas leurs seins, que des corsets lacés rigides transformaient en proéminences voluptueuses.
- Elles sont… (Juan Bonito chercha les mots exacts.) L'une est bourrée de drogues, malade, et l'autre… elle est alcoolique et il lui manque le pied gauche… coupé.
- Il sentit le goût de la terreur dans sa bouche, mais se força à sourire.
- Des péchés avaient été commis contre elle, par elle et au fond d'elle.
- À ce moment-là, Nathaniel sut que Long Clay était l'homme le plus immoral qu'il ait jamais rencontré et l'individu le plus odieux des deux camps, dans cette bataille, y compris Gris en personne.
- Les oiseaux de proie plongeaient leurs becs acérés dans les corps d'obsidienne. Sur toute l'étendue de la scène, les ciseaux crochus des charognards résonnaient.
Éditions : Gallmeister / Americana. (2018).
Titre original : Wraiths of the Broken Land (2013).
Traduit de l'américain par Janique Jouin-de Laurens.
Autres titres de cet auteur sur ce blog :
Une assemblée de chacals.
Exécutions à Victory.