jamaiplu

Jamaiplu.*
Josiane BALASKO.

Note : 4 / 5.
L’étrange est parmi nous !
Recueil de huit nouvelles de cette célèbre actrice que l’on ne présente plus. Tragiques et comiques, souvent futuristes, un très bon mélange des genres.
Titres de ces nouvelles :
Jamaiplu ; Le Boss ; Un scénario d’enfer ; Histoire sainte ; Les explorateurs ; Adopteunzombie.com ;Faites pousser un extraterrestre  et  Le musée de l’Homme. 
Nous commençons la lecture de ce recueil par la nouvelle (la plus longue) qui donne son titre à cet ouvrage.
« Jamaiplu » est un texte très étrange qui met en scène une femme solitaire, la trentaine un peu passée, une grave balafre sur le visage suite à un accident de voiture où ont péri ses parents. Depuis, elle refuse de conduire et exerce son travail de kinésithérapeute en vélo. Elle a un don pour comprendre les animaux… et plusieurs de ceux-ci vont lui faire vivre une aventure hors normes et l’aider également. Un excellent texte pour bien commencer un recueil.
Dans « Le Boss », imaginez un monde de Debouts, de Quatre Pattes qui sont eux-mêmes divisés en de multiples catégories dont les Truffards ou les Griffus. Mais même dans ce monde-là, les Debouts quand ils sont amoureux abandonnent toute dignité.
« Les explorateurs », ce n’est pas terrible la vie sous terre, même à plusieurs, surtout que certains disparaissent et d’autres apparaissent, ceux qui arrivent ne sont pas forcément les bienvenus… mais peuvent être utiles !
« Faites pousser un extraterrestre ». Abel collectionne les anciennes B.D. alors quand il trouve un lot de « Pif Gadget » pour un prix dérisoire, il jubile.
Surtout que dans le lot, il trouve un numéro plus qu’inédit, pas répertorié. Il se laisse tenter et plante la graine qu’il contient comme gadget. Bonne ou mauvaise idée…La suite le lui dira !
Dans « Le musée de l’Homme. » quatre fleurs se réunissent, Lilas, Rose, Violette et Marguerite… un beau bouquet ! 
Beaucoup de personnages pour le moins surprenants, êtres humains, animaux, extraterrestres ou morts-vivants ! Une jeune femme sait peut-être que l’enfer est pavé de bonnes intentions… mais le monde du cinéma, lui, est pavé de mauvaises intentions !

La jeune Angela est une femme de ressources, cela vient sûrement de son prénom. Elle comprend vite comment faire fortune avec les zombies amateurs de sucre et de câlins à outrance ! Bon d’accord, il faut y mettre du sien, car un zombi c’est gluant et ça pue ! Mais on n’a rien sans rien ! 
Des nouvelles pleines d’originalité, très agréables à lire et d’égale qualité.

Un zeste de fantastique, un peu d’humour et aussi une dose de tristesse.
Une découverte !
Extraits :
- Je pensais au poème d'Edgar Poe, et baptisais l'oiseau Jamaisplu. Ça sonnait bien. Jamaiplu le corbeau.
- La Rencontre, selon les critères Debout, était sans doute très belle : blonde et frisée comme un bichon, déliée comme une levrette et des yeux de husky.
- Vous souriez ? Oui, je sais, ça a commencé comme une comédie.
- Si le môme peut bander, rien n'empêche ces deux-là de niquer, conclut le vieux.
- Angela, appelée ainsi par ses parents en l'honneur de la chancelière qui, à quatre-vingt-sept ans, était toujours à la tête du pays...
- Il avait acheté une revue qui n'existait pas dans une librairie fermée depuis dix ans.
- Condoms, gels, coïts interrompus. Désormais, le sexe était totalement safe. La mort avait trouvé un autre chemin.
Éditions : Pygmalion (2019).
* Et autres nouvelles.
PS. À la maison de retraite des Baux de Provence, où je fais du bénévolat, j'ai lu la nouvelle « Le Boss » qui a eu beaucoup de succès.