yeux-Cain

Les yeux de Caïn.
Daniel CARIO.
Note : 4 / 5.
Par delà tous les souvenirs…
Nouveau roman de Daniel Cario, qui nous entraîne dans l’univers d’un écrivain frappé par la maladie d’Alzheimer.

Lucas Macaire constate, et son épouse aussi, que ses facultés intellectuelles baissent, sa mémoire décline et son travail d’auteur s’en trouve affecté. Un de ses amis, Gilles Lévesque,  lui propose de venir le consulter à l’hôpital où il exerce. Lucas se retrouve dans le rôle de cobaye pour l’expérimentation d’un nouveau traitement pour régénérer ses cellules de la mémoire atteinte par la maladie d’Alzheimer. L’écriture fait également partie de la thérapie. Il doit continuer une nouvelle où deux enfants sont les principaux personnages. Au début les résultats sont catastrophiques, Lucas se perdant dans les prénoms, confondant entre le gentil et le méchant. Mais les progrès arrivent lentement mais sûrement. La  rémission est de courte durée.
Lucas, avec l’aide de son épouse Michèle, et cette fois en toute connaissance de cause, accepte un autre traitement. Une nouvelle molécule qui a le gros avantage de ne plus être en intraveineuse mais par voie orale, donc un traitement beaucoup plus confortable pour le patient.
Les progrès sont spectaculaires, le couple redécouvre alors une existence normale, reprenne une vie sexuelle épanouie, des détails domestiques reviennent en mémoire de Lucas. En particulier, elle permet de retrouver une bague de Michèle égarée des années auparavant en faisant du jardinage. Il revit aussi une situation gênante, il était secrètement amoureux d’une jeune fille, elle s’offre à lui, nue et consentante, mais penché sur elle il découvre une tache dans un de ses yeux… alors il s’enfuit.
Son épouse, et c’est un des ses nombreux atouts, a des yeux magnifiques et vairon, cela lui donne un charme auquel il n’a pas pu résister.
Mais cette acuité de la mémoire retrouvée devient bientôt une énigme. En effet des événements étranges et des lieux inconnus surgissent du néant. Il semblerait que certains souvenirsne soient pas les siens, qu’ils ne lui appartiennent pas ! Alors à qui sont-ils ? Est-ce malgré tout les siens dans une vie antérieure, une résurrection ?
Lucas et son épouse veulent en avoir le cœur net, alors ils se lancent à la recherche de ces visions. Et là ils vont déterrer des éléments tragiques et sortir certains cadavres depuis longtemps oubliés.
Lucas Macaire et son épouse Michèle forment un couple attachant dans l’adversité, luttant chacun avec ses armes contre ce fléau qu’est la maladie d’Alzheimer.

Les professeurs  Texier et Levesque, chercheurs et parfois apprentis sorciers, mais la recherche ne progresse que par une évidente prise de risque.
Quelques personnages moins sympathiques surgissent du passé et aussi dans le présent.
Ce roman se termine sur une note et un épilogue optimiste… la maladie peut enfin être guérie…, mais ni demain, ni après demain.

Extraits :
- Dans l’état actuel de la loi, je ne pourrai malheureusement pas vous aider à quitter ce bas monde.
- Affliger… ce n’était pas la première fois qu’elle remarquait ses confusions lexicales… Maintenant, elle comprenait.
- La déchéance définitive se dessinait, il faudrait veiller à aider son épouse car c’était elle qui risquait de souffrir le plus.
- Le tout avec une arrogance sans bornes, la condescendance outrancière de prendre leur père pour des écrivaillons de campagne hermétiques à la vraie littérature, la grande. La leur bien entendu.
- Celle-ci serait avant tout un enfermement, une scission avec le monde extérieur due à la privatisation des moyens de communication.
- La voiture s’arrêta devant le garage ; Lucas ne bougea pas, le regard fixe plongé de toute évidence dans une profonde réflexion. Elle respectait son silence, soucieuse de ne pas le brusquer.
- Lucas Macaire comprit alors que les étranges sensations émanaient de sa mémoire.
- Il faut continuer. C’est une aventure terrible, mais je n’ai pas peur. Je compte sur toi pour m’aider.
Éditions : Groix Éditions & Diffusion (2017).