Fields

Fields président.
W.C.FIELDS.
Note : 4 /5.
Votez pour lui !
Si, comme moi vous saturez avec les élections américaines, plongez-vous dans ce livre.
Je suis un fan de William Claude Dukenfield dit W.C.Fields.
Et comme il écrit dans la présentation de l'ouvrage :
- Donald Trump ne vous fait plus rire ? Votez Fields !
L'auteur est un personnage hors du commun ! Jongleur, comédien, comique, homme de radio, scénariste pour le cinéma, etc etc... Et surtout adorateur devant l'éternel de la dive bouteille ! Il avait la réputation qu'il entretenait d'être un fort buveur !
Certaines de ses citations vont dans ce sens :
- “Je ne bois jamais rien de plus fort que le gin avant le petit déjeuner.”
- “Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.”
- “Si je bois, c'est pour rendre les autres intéressants.”
Huit propositions de campagne électorale par le candidat W.C Fields !
1) Examinons le dossier.
2) Mes vues sur le mariage.
3) Comment vaincre l'impôt sur le revenu (et que voir et faire à Alcatraz).
4) «  Fields, un homme fermement résolu ».
5) Mes règles de savoir vivre.
6) Comment je me suis bâti un physique de rêve.
7) Le soin des bébés.
8 ) Comment réussir sa vie professionnelle ?
Il y a une promesse qu'il a toujours tenue, c'est la suivante :
- Tout le monde a besoin de croire en quelque chose. Je crois que je vais reprendre une bière ».
Pour certaines, je dois dire que j'ai quelques problèmes ! La sixième et aussi la septième, car un homme qui déclare :
- « Quelqu'un qui déteste les enfants et les chiens ne peut pas être tout à fait mauvais » !
Alors pour le soin des bébés ? Permettez, cher Monsieur W.C. Fields, que la postérité et moi- même ayons quelques doutes !
Les personnages qui peuplent ses lignes sont à l'image de leur auteur, loufoques et attachants bien que certains ne soient pas sans reproche !
Méfiez- vous si, dans un hôtel, vous vivez la même mésaventure que W.C.Fields, se retrouver avec Claude(ou Claudette) dans la salle de bains.
Un petit livre par le nombre de pages, mais un grand bonhomme par l'écriture et un sens profond d'un humour parfois féroce.
PS. Si vous croisez le fantôme de Tom, attention de bien fermer la porte.
Extraits :
- Et maintenant, avant d'aller plus loin, regagnons le bar : la tournée électorale est pour moi.
- « Will le chevalier » avait-on coutume de m'appeler dans ma bonne ville natale.
- Or ma musculature a suscité émerveillement de deux générations et de trois continents.
- Songez simplement au nombre d'enfants qui ont été prénommés William en mon honneur : ils doivent bien être près d'un million, rien qu'aux États-Unis.
- Des flashs de photographes de presse se mirent à crépiter partout autour de moi. Les femmes me lancèrent leurs bijoux.
- (Des demoiselles m'ont si souvent confondu avec le père Noël que je ne supporte plus d'entendre son nom).
- Pour ne donner qu'un exemple, le secteur de la truffe est en pleine expansion. À vrai dire, il réclame urgemment du sang neuf.
Éditions : Wombat « Les insensés » (2016)
Titre original: Fields for President.(1940)
Traduit de l'américain et postfacé   par Thierry Bauchamp.
Illustrations ( très réussies) d'Otto Soglow.