003186424

Osez 20 histoires érotiques de Noël.*
Collectif.
Note : 3,5 / 5.
Noël, minuit chrétien, minuit coquin.
Quand le vin érotique est tiré, il faut le boire ! Quand les histoires érotiques de Noël sont commencées, il faut les lire ! Et je ne me fais pas prier.
Les auteurs sans qui la fête ne serait pas réussie (ni le livre non plus) :
David Anderton, Anne de Bonbecque, Jérôme Canrian, Adrien Carel, Ian Cecil, Octavie Delvaux, Pierre des Eisseintes, Gala Fur, Nora James, Marie Minelli, Danile Nguyen, Alexandra Otero, Cali Rice, Frédéric Richet, Clotilde Roméro et Carlo Vivari.
Si je ne me suis pas trompé dans mes comptes dix sept auteurs pour vingts et une nouvelles, donc j'en déduis que certains sont passés plusieurs fois! Les coquins ! Pas mal de femmes dans cette liste. Une seule est chroniquée sur ce blog : Gala Fur !
Chacun occupe ses nuits comme il l'entend ! Celle de Noël comme les autres, nuits chrétiennes ou païennes, pieuses ou au pieu ! Du moment que tout le monde y trouve son conte (de Noël).
C'est Noël, la fête chrétienne des âmes et des corps, ici ce sont plutôt les corps qui vont être mis à l'épreuve !
Une jeune et jolie jeune femme écrit une lettre au Père Noël, elle veut se donner à lui, comme il ne vient pas, elle s'offre aux autres !
Un père Noël entreprenant le soir au fond des rayons d'un grand magasin, bien lui en a pris tout le monde en a eu pour son compte.
Le coup de la panne un soir de Noël au fond d'un bois....mettons le petit Jésus au chaud dans la crèche pour se passer le temps ! Mais quel est le coquin qui s'est emparé de la superbe culotte de Madame ?
Sexe et chocolat, les deux sont bons pour la santé, alors pourquoi s'en priver ? Une fable de Noël, dans les temps anciens, la fille du tailleur connut l'extase au fil de la nuit, pour elle ce fût une nuit cousue de fil blanc !
Une nuit du 25 décembre dans un phare breton...le gardien tient la marée et tel un phare il est bien dressé, prêt à l'abordage !
Un bal masqué pour un couple peut réserver une mauvaise surprise au mari ! Enfin Madame un peu de tenue !
Un autre couple dont le film culte (ne pas oublier le "t" et le "e") est "Eyes Wide Shut" tombe les masques au moins une fois par an !
Des hommes et des femmes, mais ce sont surtout les femmes qui s'offrent en cadeau à de parfaits inconnus, à d'anciens amours, à de nombreux partenaires au cours d'une nuit au club échangiste ! C'est Noël, nuit de l’offrande tous azimutes ! Des maris qui délaissent leurs épouses et qui se trouvent fort marri quand ces dames montent au septième ciel pour Noël ! Des soumis et des insoumis, des rapides et des lents ! Un clochard qui n'en revient pas du cadeau du père Noël, un homme transformé en sapin, cela fout les boules, en plus il se fait enguirlander, et il en redemande !
Vingts nouvelles sont annoncées, mais la vingt et unième est en cadeau (de Noël, je sais je me répète) .
Du sexe en tous chemins en tous lieux et en toutes circonstances ! Du sexe en veux tu...en voilà, avant la bûche ou après, sous le sapin ou ailleurs, avec ou sans boules, avec ou sans guirlandes !
C'est Noël, le père Noël arrive avec sa hotte, les amants ôtent leurs vêtements. Le père Noël met des cadeaux, les hommes mettent leur sexe dans celui des dames qui en remerciements le mettent dans leurs bouches avides. Fornicotie fornicotons lançons-nous dans le tourbillon ! Mettons-nous en frais et mettons-nous au chaud !
L’excès de sexe nuit-il au lecteur ? Vaste question et je n'en suis qu'à la moitié de la nuit ! Un deuxième tome m'attend dans ma bibliothèque.
À suivre donc après les douze coups (désolé, c'est un peu vulgaire ) de minuit ! Il faut donc que je garde un peu de verve...et de vigueur !
Extraits : (Pas trop explicites)
- René était le dernier mâle dont j'aurais pu avoir envie en temps normal.
- Il était vraiment moche en chaussettes blanc sale.
- Il y a deux secondes, tu étais au bord de la congélation, et maintenant, tu as le feu aux fesses, lança-t-il.
- On dit que le chocolat est un aphrodisiaque. J'ai décidé de vérifier ça avec lui, aujourd'hui même.
- L'homme que j'avais connu, charmeur et d'une intelligence affûtée, s'est peu à peu englué dans une arrogance qui a fait disparaître tout ce qui avait pu constituer son charme.
- Je m'étais fixé un ultimatum. Ce soir serait celui de la reconquête. Si jéchouais, je mettrai mes scrupules au panier.
- Je trouve que le prénom Tania sonne bien. Ça fait salope. Standardiste salope, c'est quand même plus excitant que secrétaire tout court.
- Son cul et ses seins, sublime à seize ans, se sont peut-être effondrés à trente...
- Comme tous les vendredis soirs, mes copines et moi nous étions en train d'accomplir notre traditionnelle tournée des pubs irlandais.
Editions : La musardine (coffret / 2 ouvrages) 2014.
*Un livre à mettre sous le sapin quand les enfants seront couchés....