s-inventer-un-autre-jour

 

S'inventer un autre jour.
Anne BERT.
Note : 4,5 / 5.
Sera-t-il meilleur que les autres ?
Double découverte avec ce recueil de nouvelles, celle de l'auteure et d'une maison d'éditions au nom un rien provocateur de "Tabou".
Six nouvelles sur deux cent vingts pages, une bonne moyenne donc avec des récits assez longs.
"Ré, mon enfoirée" débute ce livre, on sait très rapidement ce qui nous attend, c'est dur ; la vie peut être impitoyable sur cette île qui parait paradisiaque en été. Ce bout de terre cernée par la mer que Laure, l’héroïne de cette histoire, déteste, car elle y habite toute l'année. L. est un acteur de cinéma, familier de l'endroit où il est venu tourner. Entre la jeune fille de seize ans et l'acteur, une relation très étrange va se nouer un après-midi sur une plage déserte...Le pouvoir des mots avec de nombreuses citations littéraires, Duras, Barthes, Rimbaud et Verlaine. Un texte beau et dur.
"Le baiser de l'homme-chien" est une version humaine et érotique de "La belle et le clochard".
Une femme mariée s'éprend d'un clochard vivant avec son chien blanc. Récit à deux personnages dont les pensées et les actes se suivent et se mélangent. Le désir de la femme monte en puissance, l'homme se refuse désirant garder sa liberté.....mais ils se retrouveront dans une chambre d'hôtel. Les histoires d'amour finissent mal en général. Texte original dans sa forme littéraire.
"La promesse" ou à la vie à la mort. Les quelques moments d'une femme seule avec le cadavre de son mari, un texte morbide qui pourra être dérangeant, pour ne pas dire choquant, pour certains lecteurs. Tout est résumé dans cette phrase :
- "La mort ne sépare pas les époux".
Alors pour la femme il ne reste qu'une seule solution, elle lui a promis, exaucer les vœux de son défunt mari. Sauf que là aussi il y aura une fin!
"Montparnasse-Matabiau". Le train est un moyen de transport, le métro pour y accéder aussi. C'est ce que l'on nomme des transports en commun. Une femme ordinaire va y faire une expérience inattendue. Se plier aux demandes de plus en plus précises d'un homme beaucoup plus jeune qu'elle.....et expérimenter les effets oh combien agréables de la pensée érotique. C'est beau la vie.
Des personnages tourmentés de tous âges et de toutes conditions qui tous connaîtront une forme d'amour ou de sexualité hors-normes.
Une jeune fille au destin tragique qui a la chance ou le malheur de croiser la route d'un acteur de cinéma à succès, le bonheur côtoie très souvent et parfois très vite le malheur.
Pour Tom la vue est un problème, il s'espérait pilote d'avion, il ne conduit que des lits sur roulettes dans un hôpital ! Il aime les femmes à sa manière, mais il les aime même plus âgées et malades. Il les dorlote la nuit durant son travail d'aide soignant..un peu trop peut-être, avec des manières bien à lui. Mais jeune il a été traumatisé par la mort de sa mère et encore plus par sa première relation sexuelle. Alors certains mots lui sont insupportables ! Une histoire un peu glauque et un homme plein de bonté, mais enfermé dans une bulle castratrice !
Un homme seul avec son chien, un ordinateur et sur l'écran tous les matins une photo, toujours la même et un pseudonyme " Sarayu". Addiction pour addiction clop contre clic ? Laquelle est la plus nocive ! Le monde de l'internet passé à la moulinette. Est-ce bien raisonnable ?
De très beaux textes et une écriture de qualité qui nous prouve que la vie peut aussi être porteuse d'espoir, parfois...pas toujours hélas.
Une découverte, mais à ne pas mettre entre toutes les mains, ni sous tous les yeux. La vie, la mort, l'amour et le sexe....des moments de bonheur ou de malheur que chacun d'entre nous a connu durant son existence.
Une lecture qui m'a marqué par son érotisme tourmenté et hors normes.
Extraits :
- Parait qu'il y en a qui veulent qu'on disperse leurs cendres sur la plage. Ça me débecte que d'imaginer poser mes fesses sur des restes de macchabées du show-biz.
- Il m'avait bousillé ivre d'alcool, alors je l'avais massacré ivre de colère, une rage à effet retard comme un médoc.
- Il était obsédé par les femmes ; celles-ci sont pour lui le véritable enjeu de son existence.
- Les lèvres son longues et dentelées, un demi-siècle de débordements, d'étreintes, d'engorgements et de coulures ont façonné la vulve de Myriam.
- S'absenter ensemble, comme on ferait l'amour ensemble. Mais il ne s'agit plus de faire l'amour, ni quoi que ce soit. Ni ensemble.
- Vous vous dégoûtez, Mme. De le désirer et de trouver immonde de le désirer. Vous vous efforcez de le représenter face à vous, désirant.
- C'est fou comme un simple serment peut être érotique. J'ai juré et ça m'a gravement excité.
- Je n'arrivais pas à synchroniser le son et l'image, accorder le culte érotique avec son visage et son corps à découvert. Rien ne filtrait de notre secret sur son visage austère.
- Notez bien que je ne pense pas mieux qu'elle, mais au moins je n'emmerde pas le monde avec la mise en ligne de mon insignifiance.
- ...et Odile se sert sur ses doigts et jouit dans les secousses et les crissements du freinage en gare de Poitiers.
- Entre Montparnasse et Poitiers Odile a expérimenté les effets de la pensée érotique.
Éditions : Tabou (2013) Collection : Les Jardins de Priape.