Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Littérature d'Irlande,de Bretagne et aussi d'ailleurs
Derniers commentaires
Archives
18 février 2013

ERRE J.M. / Le mystère Sherlock.

 

71SIc3YGy5L__AA1500_3
L
e mystère Sherlock.
J.M. ERRE.

Note : 4, 5 / 5.
Élémentaire mon cher lecteur!
Livre sélectionné pour le "Prix littéraire des comités d'entreprises 2013". La présentation des titres sélectionnés le vendredi 2 février à la médiathèque de Keryado de Lorient m'a fortement incité à emprunter ce livre!
Un congrès de spécialistes de Sherlock Holmes est bloqué par la neige dans un hôtel retiré de Suisse. Quand les secours arrivent, suite à une petite envie de charcuterie, il découvre les 10 (non pas petits nègres, vous vous trompez d'auteurs) congressistes morts et sagement alignés!
Différents écrits provenant d'écritures différentes permettent de savoir ce qui s'est réellement passé durant ces quatre jours!
Après une arrivée triomphale pour certains, chaotiques pour d'autres et franchement humiliantes pour quelques-uns d'entre eux, commencent ce que j'hésite à qualifier de : batailles de chiffonniers, complots sanglants, massacres à la tronçonneuses, réglements de comptes (en Suisse, bien sûr!), coups de Jarnac (en Charente et non pas en charentaises) Waterloo morne congrès, Trafalgar sur Léman....j'en passe et bien sûr des meilleures (et aussi des plus mauvaises)!
Car les problèmes d'égo, de susceptibilité, de rancœur, de jalousie...mais nos charmantes têtes (près du bonnet) bien pleines, eux ne se passent rien!
Mettez ensemble une bande de spécialistes de Sherlock Holmes qui ont tous un rêve, être le premier titulaire de la chaire d' holmésologie de la Sorbonne!
L'ambiance déjà glaciale devient polaire, les coups bas pleuvent, bref c'est fantasia chez les profs, mâtinés du bal des prétendants....Envoyez les coups bas et l'artillerie lourde...que Sherlock reconnaisse les siens!
Portraiturons certains des participants de cette foire d'empoigne : une femme Eva Von Gruber, le laideron devenu canon, adepte du proverbe "La vengeance est un plat qui se mange froid" et pour jeter un froid elle est passée experte. L'auteur de sa plume acérée nous dit à son sujet, (après, ou avant une description dithyrambique) :
-Elle en veut aux hommes et les hommes la veulent: on devrait pouvoir s'amuser.
Sa première victime Jean-Patrick Perchois, spécialiste de la prise de gamelle (on parle de lui pour le prix Nobel, c'est vous dire!). Bobby McGonaghan est un surdoué, professeur émérite etc...et pourtant son rêve est plus terre à terre et unanimement partagé par tous les hommes présents : coucher avec Eva....En oubliant Dolorès Manolette qui pourtant est loin d'être un boudin, mais elle est enceinte jusqu'aux oreilles....ce qui dans le meilleur des cas refroidit les envies de parties de bêtes à deux dos ! Et bien évidement elle réserve un chien de sa chienne à la pulpeuse Eva!
Le professeur Jorge Rodriguez lui n'aurait pas de concurrence pour le Nobel de laideur, la nature est parfois ingrate! Le professeur Bobo porte très bien son nom...."Allô maman Bobo". Les autres participants sont le professeur Gluck (bof!) , un jeune homme Oscar Lecoq qui remplace son père au pied levé ; Eva le trouve à son goût et prendrait bien son pied avec lui...mais je m'égare! Elle aussi d'ailleurs est prête à faire une entorse à son régime d'abstinence!
Puis vient enfin Durieux, super prof, une âme bien née dans un corps parce qu'il faut bien porter sa croix ; il est affublé de Rufus, son esclave bénévole et consentant. Un mot pour signaler qu'il y a une personne normale dans l'hôtel, Audrey, narratrice occasionnelle!
On trouve aussi un personnage sortant tout droit des enquêtes de Sherlock Holmes, le commissaire Lestrade.
Prenez Agatha Christie pour le scénario (remplacez une île par un hôtel de luxe isolé par la neige), Sherlock Holmes comme personnage principal et grand absent, le tout raconté avec une verve San-Antoniesque! Et un peu de Flann O'Brien aussi, en prime, un zeste de Stephen King avec Shinning pour décor. Cela donne une toute petite idée de ce roman!
Car sous ses aspects un peu loufoques, il y a aussi une intrigue policière quasiment digne du maître Conan Doyle...qui, ne l'oublions pas, est l'écrivain qui se cache derrière Sherlock Holmes!
C'est jubilatoire, avec une dose de cynisme dans la caricature féroce d'un arrivisme forcené, et cela fait du bien!
Extraits :
- Le temps était suspendu, bien sûr. Il ne manquait plus que le Père Noël accompagné de sa tripotée de lutins, et c'est l'extase cosmique.
- Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre, l'homme et la femme, le poisson et l'oiseau, ainsi que - juste après avoir inventé l'humour - le ver solitaire et le chancre mou.
- Car jusqu'à l'arrivée d'Eva sur le marché, c'était Dolores qui occupait le créneau
« activités extraconjugales » dans les colloques universitaires.
- Après un apéritif consacré à un concours de basse servilité catégorie poids-lourds arriva l'heure de passer à table.
- Le patriarche...Celui que l'on déteste parce qu'il a le plus grand des pouvoirs : transmettre le sien. Celui que l'on hait parce qu'il fera de nous, soit un obligé, en nous choisissant, soit humilié, en nous ignorant.
- Oscar : jeune recrue plutôt joli garçon, pas encore abîmé par l'université. Entorse au régime no phallus envisagée.
- C'est vrai qu'on n'a pas encore eu d'incendie, ça manque, remarqua Eva.
- Préposé au bureau des pleurs, voilà à quoi est réduit l'honnête homme confronté à l'épreuve du petit déjeuner en groupe.
- Dans ce cas, si Holmes n'est pas Holmes, qui est Holmes?
Éditions : Buchet Castel (2012).

Publicité
Commentaires
F
Celui-là passera par moi! Le ton, l'humour et le propos décalé me réjouissent à l'avance.
Répondre
L
Abandonné après qq pages. Pas fan de SH et là, c'était trop "parodie" pour moi.
Répondre
S
J'essayerai mais je ne suis pas certaine de lire plus d'un chaptitre !
Répondre
G
Pour un roman de JM Erre, je serai du genre à signer sans même lire le contrat avant! ;-)
Répondre
Littérature d'Irlande,de Bretagne et aussi d'ailleurs
Publicité
Newsletter
Publicité