001030577
Gaïa.Point Zéro.
Patrick IARNHOWEN.

Note: 4,5 / 5.
Les apprentis sorciers.
J'ai été, durant mon adolescence, c'est-à-dire il y a très longtemps, un grand fan de ce que l'on appelait "le roman d'anticipation" ou aussi nommé "le roman de science-fiction". J'aime beaucoup relire les classiques du genre, mais je ne connais pas du tout la nouvelle production de ce genre littéraire.
Alors je me lance avec ce roman de près de 500 pages, avec une très belle présentation au demeurant.
Lundi 21 mars 2022. 22h00.
En ce jour de l'équinoxe de printemps dans une ville d'Europe, a lieu une étrange cérémonie, présence d'une foule nombreuse, mais triée sur le volet. Klara Manasa exulte....
En ce même jour et à la même heure, à Édimbourg, dans une bourgeoise, mais ancienne maison silencieuse, Tamara Templomayor se cache...
Deux femmes, deux existences et deux destins opposés! Quels liens les relient entre elles ? Flash-back. Tamara se raconte, il y a longtemps : son enfance heureuse, son premier amour, la naissance de son fils, Lugh (dieu du Soleil dans la mythologie celtique), la précocité de celui-ci et sa grande intelligence.
En 2017, un gouvernement mondial est instauré résidant à Sydney. Un organisme le «ISNN" (The International Society of Neurology and Neurogenetic), aréopage de gens puissants et avides, tire les ficelles pour assumer leur pouvoir. Leur premier objectif est de détruire la culture classique et remplacer celle-ci par un savoir formaté qui laisse peu de place à l'initiative personnelle et donc à l'imagination. Système permettant de dominer le monde à moindres frais, et donc de s'enrichir d'une manière extraordinaire. Pour veiller sur tout cela il a été créé une "Police des Savoirs"qui a pour but de traquer les intellectuels dissidents. Car malgré tout cela, ce genre de femmes et d'hommes existent, en petit nombre soit, mais assez malgré tout pour inquiéter le gouvernement mondial qui tente de réduire leurs influences et la propagation de leurs idées et enseignements. Le sexe est devenu l'opium du peuple, la beauté et l'hédoniste régnaient en maître, la culture ne produisait plus que des denrées finissant dans l'assiette.
Alors on assiste à une lutte entre quelques hommes courageux et sages qui ont créé "Le cinquième Soleil", mais sont passés dans la clandestinité, et les forces spéciales d'Arcan, un des fleurons de la "Police des Savoirs".
Le bien contre le mal, la sagesse contre le pouvoir, le désintéressement contre l'enrichissement forcené, le combat qui semble déséquilibré sera long et dur!
Et pendant ce temps-là certains scientifiques se conduisent comme des apprentis sorciers, cherchant à créer l'homme du futur.....
Tamara et Lugh son fils ; celui-ci est l'enfant qui doit changer la destinée du monde. De ce fait une menace permanente pèse sur sa personne, Alexi, son vieux maitre, lui enseignera le maximum de choses, mais après d'autres personnages devront veiller sur lui. Car en face avec la grande prêtresse Karla, on ne manque ni d’intelligence, ni de bras guerrier, ni de moyens financiers et le but suprême, la domination du monde vaut bien quelques sacrifices!
Encore une fois, le monde à venir vu par les écrivains et les scientifiques n'est pas réellement une réussite. Une entité mondiale et totalitaire associée à un groupe pharmaceutique, prêchant au nom du bien-être humain débouche immanquablement sur un monde aseptisé. Heureusement il y a toujours des êtres humains pour se rebeller contre un tel état de choses.
La mythologie celtique tient énormément de place dans ce livre, beaucoup de personnages étant Bretons, Écossais, Gallois ou Irlandais. Ils sont tous d'ailleurs du côté des dissidents! Un certain refus de l'ordre établi sûrement.
Quelques mots ou expressions nouvelles : les blocs de réhabilitation, la population excréments, les "Bickers de l'Enfer" ou les hôtesses de plaisir!
Ce récit est divisé en testaments, eux-mêmes divisés en phases. Par exemple le testament trois est appelé "Lugh ou la renaissance" et la phase une se nomme "Un rendez-vous avec l'ombre".
Dommage que mon bagage scientifique soit si mince...car parfois j'étais un peu perdu. Mais c'est aussi un superbe roman d'aventure et d'espoir.
Extraits :
- Oui, elle est bien la première grande prêtresse de la planète...
- Rien en ce monde, sur cette terre comme sur les galaxies les plus lointaines, n'était le produit du hasard.
- L’Australie ressemblait désormais un bunker flottant, où un gigantesque guerrier casqué dont seule la tête émergeait des océans.
- En effet, sous le bon teint de cet humanisme de parade, se dissimulait la dictature implacable d'une pensée unique. Ce n'était pas nouveau.
- Le tandem Barthory-Radovsky- avec une vingtaine de financiers et de politiciens- une entité radicalement maîtresse du monde.
- Après que leurs discours soient vidés de leur sens initial, les religions n'étaient plus crédibles. Et la philosophie s'était empêtrée dans des idées affrétées fumeuses. Seule la science avait paru pouvoir donner des réponses. Mais elle s'était engluée dans une vision du monde raccourci, désenchanté, voire malsaine.
- Mon garçon, tout ce que nous pensons, imaginons ou rêvons, tout existe. Mais aujourd'hui beaucoup de gens ne savent plus regarder le monde. Alors les fées, et bien d'autres choses encore, ont disparu.
- Toute la vie naturelle fut confisquée au nom de l'efficacité. Un véritable hold-up planétaire s’était par conséquent opéré à partir des bureaux des technocrates, sans que les populations réagissent.
- Quant à la plaque tournante de la dissidence, elle se tenait évidemment en Grande-Bretagne, avec que des points solides en Irlande et en Bretagne continentale.
Éditions : Éditions Nouvelle Terre. (2012)