aout_2010_293
Romancières de Bretagne....
Pour le premier week-end du festival interceltique de Lorient, énormément de monde, du jamais vu de l'avis général.
La seconde remarque est que la programmation des conférences donnait la part belle aux romancières, Nelly Alard, samedi, Nathalie de Broc et Marie Le Gall dimanche. Il y avait d'autres sujets de conférence, mais je n'ai pas pu tout suivre.
aout_2010_272
J'ai rencontré Nelly Alard à Vannes il y a peu de temps. J'ai lu pendant mes vacances son roman « Le crieur de nuit », mais je n'en ai pas encore parlé, car je pense le relire bientôt.
C'est très réussi et j'ai trouvé l'idée de mettre des citations du livre d'Anatole le Braz « La légende de la mort » très originale. La mort du père est le sujet de ce récit qui s'échelonne sur une semaine, un très beau livre.
aout_2010_284

Le dimanche, Nathalie de Broc ouvrait la séance avec une discussion autour de son roman          «  La tête en arrière », premier ouvrage que j'ai lu de cette romancière qui a plusieurs autres romans à son actif et dont un nouveau titre, tout juste terminé qui sortira en septembre....
Ici, le sujet est la relation entre une mère et sa fille, relation pour le moins étrange. Nathalie de Broc nous a expliqué la genèse de ce livre, qui a obtenu le prix « Yann Brekilien 2009 » écrit en trois jours et trois nuits dans l'urgence et a employé l'image d' « Hémorragie ».....
aout_2010_287

Dans «La peine du menuisier » de Marie Le Gall, les secrets de famille et la mort du père sont aussi au cœur de ce roman qui a obtenu dernièrement le prix Bretagne. Ce livre est profondément « Breton » et Marie Le Gall, me semble t-il, le revendique tout en vivant en région parisienne. Elle pose la question de la mort dans l'esprit des bretons, en donnant quelques exemples de vieilles croyances encore solidement ancrées dans la vie actuelle.
Un grand merci à Nelly Alard, Nathalie de Broc et Marie Le Gall pour leur disponibilité et leur gentillesse.
Il y aura peut-être une suite à cette chronique.... suivant mon humeur.....
Yvon