img288

Darling Jim.
Christian MØRK.
Note : 4 ,5 / 5.
Le loup dans la bergerie.
Romancier danois vivant à New-York. Christian Mørk a écrit des scénarios pour Neil Jordan. Est-ce avec ce dernier que l'idée d'un roman se déroulant en Irlande est née? Cette histoire est basée sur un fait divers réel.
Nous sommes « A Malahide, au nord de Dublin. Il n'y a pas si longtemps », comme nous précise l'auteur, banlieue grise et triste. Desmond Keane est un facteur sans problème, homme simple, pour ne pas dire simplet, il fait sa tournée méthodiquement, se faisant inviter parfois à prendre un café. Alors le jour où il découvre les cadavres de Moria Hegarty et de ses deux nièces, Fiona et Rióisín Walsh, sa vie et sa raison basculent. Car la police découvre des traces de lutte entre Fiona et sa tante, et il s'avère que la jeune fille était ligotée depuis de nombreux jours. Rióisín, elle, est morte de faim, prisonnière dans un placard, une troisième personne semble avoir également été retenue, mais elle a disparu! Niall Cleary, qui, lui aussi, travaille à la poste, découvre une lettre. C'est le témoignage de Fiona! Qui prévient le lecteur potentiel « Nous sommes des meurtrières ». Et un nouveau personnage fait son entrée, Jim Quick! Fiona raconte sa vie « Avant Jim », dans une ville de bord de mer du nom de Casteltownbere. L'envoûtement qui s'est emparé d'elle à leur première rencontre, son charme, et sa moto vont avoir raison d'elle. Mais des bruits courent, une femme est retrouvée morte dans la région, des voisins parlent d'une moto devant la maison ; cela Fiona préfère ne pas y penser. Un soir, dans un bar, Fiona, Rióisín et Aoife, sa soeur jumelle, croisent Jim, qui « Seanchai » des temps modernes, charme son auditoire, surtout féminin. Il raconte une vieille légende irlandaise où un homme tue son frère jumeau pour prendre le trône de leur père, extermine les loups mais devient loup lui même , et de prédateur devient proie. Fiona finit la nuit avec lui. Mais au cours de cette nuit-là, une de leurs amies est découverte assassinée, et ce n'est pas la première dans la région.
Mais comment ce qui ne paraît être qu'une histoire banale dans une ville ennuyeuse peut elle en quelques mois déboucher sur ce drame, très loin de là? Que s'est-il passé pour justifier tant de cruauté et de sauvagerie? A la fin de la lecture de la lettre de Fiona, pour Niall, le mystère reste entier, alors il cherche.... Se pose la question pourquoi trois femmes sont mortes à cinq cent mètres de chez lui....Qui est la quatrième personne qui a réussi à fuir?.....
Les quatre femmes sont les principaux personnages de ce livre : Fiona, la narratrice, est institutrice, elle fréquente Finbar, un jeune homme roulant en Mercedes, qui vend des maisons aux touristes. Touriste que Fiona ne porte pas dans son coeur. Elle et ses soeurs sont orphelines, leurs parents étant morts dans un « accident domestique » ou un suicide? Elles ont donc vécu chez Moira toute leur adolescence. Rióisín semble avoir gardé de cette époque un fort sentiment de révolte, qui lui fait appréhender la vie comme une écorchée vive. Victime d'une tentative de viol de la part d'un de ses professeurs, et celui-ci n'ayant pas été sanctionné, elle a abandonné ses études, vivant la nuit dans les pubs entourée d'hommes rêvant d'être le premier! Elle est également une radio amateur confirmée, qui lui permet de faire la connaissance d'un correspondant énigmatique répondant au pseudo de « Le gardien ». Aoife est la soeur jumelle de Rióisín et son parfait opposé. Elle exerce la profession de chauffeur de taxi, mais par prudence, elle cache une arme dans sa voiture, collectionne les hommes et adore la campagne. La tante Moira n'est pas des plus équilibrées. D'une religiosité farouche, elle a malgré tout une aventure avec un des clients de son Bed & Breakfast, qui a pris le mot « bed » au pied de la lettre! Mais lorsque quelques jours plus tard, elle découvre son amant avec une jeune et fougueuse hollandaise, c'est la fin d'un rêve et le début d'un état de démence qui va faire son chemin.
Jim, lui, semble être l'ange du malheur, il se dit un des derniers « Seanchaì* »! Les traditions se perdent! Quel est le rôle exact de Tomo, qui suit Jim lui servant d'homme à tout faire? Niall, le jeune facteur, féru de bandes dessinées, ayant perdu son travail à la poste, se lance, tel un de ses héros, à l'aventure en se rendant là où commence toute cette histoire.
Une idée originale, un mélange des temps anciens avec les vieilles histoires irlandaises et du monde moderne. Ce roman allie également avec beaucoup de bonheur le côté fantastique de la mythologie celtique et une histoire policière déjà effrayante par certains côtés. Un bon livre très surprenant, l'Irlande ancienne laissant la place à un pays qui perd son côté magique. Une découverte que je recommande vivement.
Extraits:
- Le genre d'amour qui consume plus intensément qu'un brasier.
- Les secours ont souvent été si près que je pouvais sentir leur odeur. Mais ils ne sont jamais rentrés.
- Sa voix était aussi suave que le ronronnement d'un chat.
-Mais ne me demande pas pourquoi, nos grands-mères, nos tantes, elles étaient toutes folles d'Eamon!**.
- Je me demandais juste si la saison des banquiers belges qui se prennent pour Marlon Brando avait commencé.
- Tout avait commencé quand en l'an 1168, Dermot MacMurrough, le roi du Leinster, avait été chassé de son château et contraint d'aller mendier l'aide de l'autre côté de la mer d'Irlande.
- Ainsi avait débuté l'invasion normande. Le pouvoir embrasant les peuples comme un feu de forêt, cela ne s'arrêta pas là.
-Et, sans m'attarder comme l'aurait fait une amoureuse délaissée, j'ai fermé la porte.
- Je jure devant Dieu, cette femme me fixait comme si elle avait voulu me voir morte et enterrée.
- Je savais que l'amour était le cadet de ses soucis.
- Les groupes épars n'ont pas tardé à former une véritable caravane, comme si les tribus perdues d'Israël ignorant l'Égypte avaient choisi de venir directement dans notre ville.
Éditions : Le serpent à plume / Noir. (2009)
Titre original: Darling Jim (2009).
*Seanchaì conteurs traditionnels et itinérants, souvent de langue gaélique. Ce nom vient de « sean » vieux, à l'ancienne. Terme que l'on retrouve dans certaines formes de chansons « sean-nós » très souvent chantées a capela dans leurs versions traditionnelles.
** Eamon de Valera. (1882-1975) . Une des figures majeures de la politique irlandaise depuis l'indépendance de celle ci.
L'avis de Joëlle, ici.