000918830

La marié mise à nue.
Nikki GEMMELL.
Note : 3,5 / 5.
Leçon de chose.
Troisième titre de cet auteur australien que je lis, ayant bien aimé les deux premiers, et fort du proverbe populaire jamais deux sans trois, il y a de grandes chances que j'apprécie. Malgré un certain doute, vu le sujet.
Une femme dont la fille a disparu porte chez un éditeur les écrits de sa fille trouvés sur le disque dur de son ordinateur. Et ce journal intime éclaire d'une lumière nouvelle les relations entre cette jeune femme et son mari.
Nous faisons leur connaissance au cours de leur voyage de noces à Marrakech, la vérité est que c'est "Sea and Sun" le sexe étant souvent escamoté. Mais l'épouse ne le vit pas trop bien, surtout quand elle découvre que son mari, ce grand travailleur, a une relation sexuelle, alors qu'il ne la touche plus depuis déjà quelque temps.
Alors vient le temps des bilans, et ce bilan n'est pas fameux. Des regrets, elle peut en avoir, un mari lointain au propre comme au figuré, manquant de tendresse, absorbé par son boulot, mais trouvant du temps pour une autre.
Alors pourquoi ne pas prendre un amant?
Cole, le mari, n'inspire guère de compassion ; certaines de ses pratiques, sexuelles en particulier, manquent de raffinement.
La femme, une des narratrices, cherche un peu de chaleur humaine même si cela doit passer par l'adultère, mais il n'est guère possible de l'en blâmer.
Une autre voix off prend parfois la suite pour nous décrire les scènes ou les intermèdes entre deux discussions en nommant l'épouse et son environnement "Vous".
Théo, l'amie sexologue, croqueuse d'hommes et de tous les autre plaisirs terrestres.
Gabriel, l'amant ancien, acteur plus souvent à la recherche d'un rôle que sur les planches, a besoin, pardonnez-moi l'expression, d'être sexuellement pris en mains, l'héroïne du livre se fera un plaisir de lui donner des leçons, mais une fois la semaine, il ne faut pas abuser des bonnes choses.
Une oeuvre incontestablement originale, de part sa structure : pas de chapitre, mais des leçons, 138 au total, et de part son histoire. L'écriture est agréable, mais pour moi ce livre est trop long.
Des leçons pour vivre heureuse. Le problème c'est que si l'écriture est nécessaire c'est pour pallier un manque, et l'auteur le dit crûment, ce manque, c'est le sexe! Ou du moins une certaine complicité sur ce point.
Quelques passages plutôt osés saupoudrent ce livre d'un brin d'érotisme, bienvenu à mon goût!
Malgré le nombre élevé de leçons, je prendrais bien des cours du soir de rattrapage, n'ayant pas tout compris!
A noter également le titre de certaines leçons :
- Les jeunes femmes doivent faire de l'exercice presque autant que les lions et les tigres.
- Pour tous, la loi dit : le devoir d'abord, le plaisir ensuite.
- Entre les lignes de toute missive, l'on peut dénicher un Inspecteur des calamités.
- Bonheur et vertu résident tous deux dans l'action.
Nous comprendrons-nous mieux après avoir lu ce livre? J'en doute, mais ne boudons pas notre plaisir (littéraire!)
Extraits:
- A côte de Théo, vous paraissez pâle, comme une feuille trop longtemps laissée dans l'eau, que les couleurs et la vie ont quitté.
- Votre relation fonctionne délicieusement bien, avec docilité, par bien des aspects, mis à part le sexe.
Ce n'est pas pour cela que vous avez épousé Cole.
- Il aime bien diriger votre vie, la guider.
Vous lui laissez croire qu'il le fait.
- C'est un amour qui ne fait pas d'étincelles, il luit plutôt comme une chandelle.
Vous soupçonnez Cole de préférer certaines choses à l'acte sexuel.
- C'est un animal étrange que votre mariage, il est irrationnel mais fonctionne.
- Vous êtes une bonne actrice-vous soupçonnez que beaucoup de femmes le sont.
- Vous possédez un livre que vous a donné votre grand-père, un délicieux catalogue de pensées inconvenantes:
Qu'une femme doit prendre un autre homme si son mari la déçoit au pieu.
Que les mauvais penchants d'une femme sont meilleurs que les bons côtés d'un homme.
- Chérie, dit Cole, je sais que ce journal est nul. C'est pour toi que je l'achète.
- Noël est enduré. Promptement expédié.
- On ouvre un colis. Très joliment empaqueté.
Un vibromasseur.
- Ce sont les femmes qui dictent leur loi aux hommes.
Éditions : Au diable Vauvert.(2008)
Titre original: The bride Stripped bare.