La Croisade de Carmody

John TITTENSOR

La note: 4

Sérieux s'abstenir.

"Le roman le plus débile de l'année". Critique du journal "The Mercury, Hobart, Tasmanie. (4eme de couverture)

Pauvre Kevin Carmody, il revient de Londres, où il vivait dans un asile d'aliénés, pour apprendre la mort de sa mère Kathleen. Mais depuis, elle fait des miracles et tout un tas de gens veulent récupérer son corps : Kévin, pour l'enterrer, et des religieuses, pour la canoniser et gagner de l'argent. Et tournez manège, la folie commence.

D'un côté, Kévin et sa bande: Myrtle Garrick, amie de sa mère, le Brigadier honoraire Sprunt de l'ADEA (Association des défenseurs des estropiés de l'Australie) et son armée en fauteuils roulants, Zita une novice (on lui donne le nom de la sainte patronne des souffre- douleurs), qui est amoureuse de Kévin, le Père Donnadieu Desprières (homosexuel ex et futur amant de la nonne Jean Paul).

S'y rajoutent un ami d'enfance, un aborigène juif, un ancien mercenaire, et les troupes seront au complet.

En face, cherchant à s'approprier le corps et l'"Authentique clôture" où est morte la Vénérée Kathakali, la CIA avec ses gros bras et ses dollars, les "Filles du grand rêve", nonnes en treillis et battes de base-ball (pas pour le sport mais pour la bagarre), les "Petites sœurs de Hubbard, Ohio", le Mac Do des catholiques contemporains, et une mystérieuse organisation "Paparazzi and Co."

Mais le cercueil a disparu !

Le jour des funérailles, qui sont retransmises en direct sur "Chanel 8" car Kathleen sera peut être la première australienne canonisée, Kévin retrouvera-il le corps de sa mère ?

Très drôle.