A la cadence de l'herbe

Thomas Mc GUANE

La note:4,5

Un hiver dans le Montana.

Le patriarche vient de mourir, son testament réserve des surprises qui vont bouleverser l’hiver de cette famille. Mais c’est le Montana et la vie des derniers cow-boys et celle de Bill Champion, en particulier le vrai sujet de ce roman.

La famille Whitelaw possède une usine dont les affaires périclitent. Pas loin dans la vallée il y a un ranch dont s’occupe Bill avec l’aide d’Evelyne fille de feu Jim Whitelaw. Les deux affaires appartiennent au passé et la fin est inéluctable. Paul, le mari d’Evelyne est lié par un odieux marchandage au vieux Jim, qui fut son compagnon de boisson et de fêtes galantes doit, pour diriger l’affaire familiale, revivre avec Evelyne, sa femme, qui a demandé le divorce, celle-ci accepte jusqu’à la vente de l’affaire. Des couples se déferont et d’autres se reformeront durant l’hiver, quelques-uns y gagneront, d’autres non, certains y perdront la vie. Au ranch Evelyne et Bill s’occupent des chevaux et des veaux, qu’Evelyne voit partir avec chagrin pour d’autres ranchs, la vie est rude. Les deux histoires s’imbriquent l’une dans l’autre.

Bill Champion, cow-boy d’un autre âge, silencieux, l’œil aux aguets, l’argent n’est pas son problème, les bêtes oui. Les sœurs Whitelaw, Evelyne et Natalie sont différentes l’une de l’autre, Evelyne vit au ranch, aide aux vêlages, monte à cheval, Natalie est une citadine plus préoccupée de frivolité, volant dans les magasins pour le plaisir, pourtant la vérité et le passé les rattraperont. Paul, ex- mari d’Evelyne et ex-amant de Natalie, compagnon de fête de son défunt beau-père, est un incapable qui survit grâce à son charme. Stuart, le mari de Natalie lui se vengera de ses années d’humiliations.

L’hiver est fini, à la cadence de l’herbe. Les plus belles pages sont celles concernant la nature, des chevaux de la flore et de la faune. La saga familiale est là pour décrire le gâchis de la société industrielle et urbaine. Si tous les écrivains de l’école du Montana ont ce niveau, je comprends la notoriété atteinte.

Autre ouvrage de l’auteur dans ma bibliothèque :

Outsider